Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 le Yéti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophielagirafe
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 42
Localisation : narbonne
Emploi/loisirs : mon fils mes animaux
Humeur : ne jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre a demain !!!
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: le Yéti   Ven 4 Avr - 10:41

Le yéti ou « abominable homme des neiges » est une créature mystérieuse faisant partie des légendes népalaises. Il est appelé migö (prononcer "migou") au Tibet

Le yéti serait un primate velu, ayant un visage ressemblant à celui de l'homme. Sa taille se situerait entre 1,50 et 3,75 mètres. Selon certains témoins, la démarche bipède ressemblerait plus à celle d'un ursidé qu'à celle d'un primate. Ceci est en contradiction avec le fait que les traces laissées ont pu être suivies sur de très longue distances ; un ours ne peut en effet marcher debout que sur quelques mètres

Les hypothèses concernant l'origine et la nature du yéti sont nombreuses. L'une d'elle le fait descendre d'un grand singe connu en Chine du sud au Pléistocène, le gigantopithèque. D'autres le rapprochent de primates fossiles de l'Inde ou de l'orang-outang, et certaines de l'homme de Néandertal.

En dehors des nombreux témoignages, les principaux indices qui semblent accréditer la thèse de l'existence du yéti sont des traces de pas caractéristiques dans la neige, des excréments dont l'étude parasitologique
aurait révélé la présence d'espèces de parasites intestinaux encore inconnues et des poils dont l'étude par un scientifique du Muséum national d'histoire naturelle semble indiquer qu'ils proviennent d'un primate proche de l'orang-outang .

Certains cryptozoologues comme Richard Nolane pensent que le gigantopithèque serait probablement l'ancêtre probable du yéti et du Bigfoot, l'équivalent nord-américain du yéti : le gigantopithèque aurait traversé le détroit de Béring pour atteindre le continent américain

Le Gigantopithèque, ou Gigantopithecus (en grec : singe (hominidé) géant) est un primate disparu qui a vécu du Miocène supérieur au Pléistocène moyen.Certains chercheurs lui attribuent une taille de trois mètres ce qui ferait de lui le plus grand anthropoïde ayant jamais existé ; il aurait pesé alors entre 300 et 550 kg. Cependant, il est difficile de se prononcer de façon certaine sur sa taille et son poids, puisque jusqu'à maintenant tout ce que nous avons de lui sont des fragments de mâchoire et des dents.

Une main momifiée attribuée au Yéti est conservée dans le temple de Pangbotchi.

Les « scalps » de yéti conservés dans le monastère de Pangbotchi sont en réalité fabriqués par les sherpas à partir de la peau et des poils du garrot d'une chèvre sauvage locale, le serow (Naemorhedus sumatraensis), ainsi que l'a démontré Bernard Heuvelmans en 1961. Ils s'en servent lors de cérémonies pour jouer le rôle du yéti, après avoir couvert leur tête avec ce scalp. Ils trempent ensuite la tête du yéti dans du vin mélangé à de l'huile qui servira a faire une peinture dite « joulienne »

De nombreuses expéditions ont cherché le yeti, cette créature parfois appelée « abominable homme des neiges ». On a trouvé sur la neige des empreintes de pieds ne ressemblant en rien à des pieds humains.
Empreintes profondes : un être lourd. Un gros orteil nettement séparé des autres : semblablement à un primate. La taille du pied : nettement supérieure à celle d'un être humain ! Certains y croient, d'autres... non.

empreinte et scalp supposé du Yéti

illustration du yéti

le gigantopithèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 2562
Age : 41
Localisation : Marseille
Humeur : Soupe au lait,étourdie mais fidèle malgré les apparences
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 4 Avr - 10:44

Il est pas beau lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophielagirafe
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 42
Localisation : narbonne
Emploi/loisirs : mon fils mes animaux
Humeur : ne jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre a demain !!!
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 4 Avr - 10:46

1 1 j'adore cette pub !! merci pandi 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 4 Avr - 12:09

lol! je m'y connais tellement en légende que je croyais que bigfoot et le yéti ne faisait qu'un lol! lol!
du coup mon commentaire ici sera le même que pour mr bigfoot : je n'y crois pas lol!

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
sophielagirafe
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 42
Localisation : narbonne
Emploi/loisirs : mon fils mes animaux
Humeur : ne jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre a demain !!!
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 4 Avr - 12:16

1 1 je sais que beaucoup de choses font qu'il ne peut pas exister , un telle creature ne pourrait pas rester cacher tant d'année , mais en même temps j'aime bien l'idée de l'inconnu et pourquoi pas après tout ! 1 1 oui je sais je dois avoir un grain mais on ne peut pas impunement lire les contes et legendes , les stephen king et se bourrer de films d'horreur sans avoir quelques sequelles 1 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 4 Avr - 12:20

1 1 oui c'est sur tu devrais peut-être lire du Diane Steel lol!

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
sophielagirafe
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 870
Age : 42
Localisation : narbonne
Emploi/loisirs : mon fils mes animaux
Humeur : ne jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre a demain !!!
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 4 Avr - 12:23

1 1 tu penses bien que j'ai essayé !! mais je m'ennuie 1 c'est plat je trouve !! 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Mar 8 Avr - 15:14

Le Yéti existe-t-il vraiment ? affraid

Le yéti, mieux connu sous le nom d’abominable homme des neiges, est une créature mystérieuse, sinon mythique, une sorte d’homme-singe, ou plus précisément un primate anthropomorphe inconnu, qui hante les régions désertes de l’Himalaya. Il est vraisemblable que, s’il devait être réellement découvert un jour, il apparaîtrait sous les traits d’un orang-outan Son histoire, ou plus exactement sa publicité dans le monde occidental, a commencé en 1951, lorsque l’alpiniste anglais Eric Shipton a produit la photographie d’une empreinte de pied se rapportant à un animal inconnu. Au retour d’une reconnaissance à l’Everest, E. Shipton est tombé sur une trace de yéti, sur le bord du glacier Menlung. La photographie d’une de ces empreintes mystérieuses devait faire le tour du monde et défrayer la chronique, de la grande presse comme des revues scientifiques spécialisées.

Le yéti était cependant connu depuis longtemps; la première mention qui en a été faite dans la littérature scientifique remonte à 1832. Elle est due au naturaliste B. H. Hodgson, résident anglais à la cour du Népal, de 1820 à 1843. Hodgson rapporta que ses chasseurs, opérant dans la province septentrionale du Népal, avaient été effrayés par un animal étrange, marchant debout et portant une fourrure foncée. L’auteur les réprimanda de s’être lâchement enfuis au lieu d’abattre l’animal, qu’il supposa être un orang-outan. En 1889, le major L. A. Waddell, du corps médical indien, avocat et naturaliste, vit des traces de yéti dans la neige, à 5000 m d’altitude, dans le Sikkim. Il accueillit le récit de ses sherpas sur le yéti avec scepticisme, et attribua ces grandes empreintes à un ours. Depuis cette date, au moins une trentaine d’alpinistes et de naturalistes ont observé des traces mystérieuses dans le massif de l’Everest. Une dizaine d’entre elles ont été identifiées comme des traces d’ours, quelques-unes comme des pas humains ou de loups. Il en subsiste un certain nombre dont celles d’E. Shipton, devant lesquelles les spécialistes les plus sérieux en primatologie, tel J. Napier, restent perplexes.

Il ressemble à un pongidé

D’après un grand nombre de descriptions faites par des sherpas et des indigènes montagnards de la Thaïlande septentrionale, de Birmanie et du Népal, et en considérant les notes communiquées par une dizaine d’Européens, on peut faire le portrait suivant du yéti: C’est une créature ressemblant à un pongidé, ou primate anthropomorphe, au corps trapu. Le yéti mesure approximativement 1,50 à 1,65 m de haut. Les témoignages ne concordent pas quant à la longueur du pelage. Certains disent que le pelage est dru, assez court, brun-roux ou gris-brun, avec des poils plus longs sur les épaules; d’autres indigènes affirment que le yéti a la tête couverte d’un pelage abondant et long, qui retombe sur les yeux. La tête est grosse, avec une crête sagittale très proéminente, comme celle du gorille mâle adulte. Les oreilles, petites, sont appliquées contre le crâne. La face aplatie serait glabre selon les uns, partiellement glabre avec une peau claire, selon les autres. La bouche très large est garnie de grandes dents. Les bras sont longs et les mains se trouvent au niveau des genoux lorsque le yéti se tient debout. Le corps est couvert d’une toison brun roussâtre à brun très foncé, qui est plus claire sur la poitrine que sur le dos. Le yéti se tient aux trois quarts érigé et marche tantôt en position bipède, tantôt sur ses quatre membres, à la manière d’un gorille; il adopte régulièrement une position quadrupède pour courir ou pour escalader des obstacles. Les pieds sont grands et la queue fait défaut.

Un animal invisible

Le yéti est pratiquement invisible et rares sont les personnes qui l’ont aperçu. Cela est dû à sa rareté effective, jointe à un mode de vie discret et à une adaptation parfaite au milieu ambiant. Ainsi que l’a écrit J. A. Me Neely en 1973, le yéti est vraisemblablement invisible parce qu’on ne le cherche pas au bon endroit. Les quelques traces observées dans la neige à haute altitude seraient celles d’animaux transitant occasionnellement d’une vallée forestière à une autre, en empruntant les cols naturels et les crêtes, et c’est à tort qu’on considère le yéti comme un animal des montagnes, où il ne saurait subsister, faute de nourriture. L’habitat préféré de ce grand primate est la forêt de montagne. C’est ce qu’affirment les indigènes thaïlandais et les naturalistes anglais qui ont cherché le yéti en 1972-1973. Cette zone de forêt élevée, sise entre 2800 et 4500 m, est couverte d’une végétation incroyablement dense, occultant la visibilité et totalement impénétrable par endroits. Le terrain est très accidenté et entrecoupé de précipices et de ravins. Les seuls sentiers sont des pistes d’animaux, qui se faufilent en tunnels sous l’enchevêtrement végétal. Le brouillard baigne cette forêt presque chaque jour. Le même type de végétation se retrouve dans les hautes Andes de Colombie et d’Equateur, ainsi que sur les grands volcans africains, les montagnes de Chine occidentale et de la Nouvelle-Guinée. Il est remarquable de constater combien les grands mammifères propres à ce milieu naturel hostile à l’observation sont restés mal connus. C’est le cas du panda géant, du gorille de montagne et du tapir pin-chaque. Il est parfaitement plausible de supposer qu ‘une espèce animale puisse encore vivre dans ce milieu inhospitalier sans avoir été découverte. C’est dans cette zone que doit être recherché le yéti, et sans doute l’y découvrira-t-on s’il existe réellement.

Fossile vivant ?

Selon toute évidence, un animal vivant à l’heure actuelle doit se référer à des espèces ancestrales apparentées, ayant existé dans les mêmes régions. A ce titre, le yéti est comblé, car les primates fossiles ne manquent pas dans l’Asie. Des formes telles que Oreopithecus, Australopithecus et Gigantopithecus pourraient représenter autant de lointains ancêtres du mystérieux yéti. Il convient de rappeler que l’orang-outan existait autrefois en Chine; on a trouvé des mandibules d’orang-outan et de Gigantopithecus dans les mêmes gisements du Kouang-si, datant de 750 000 ans. L’orange existait encore en Chine il y a 250 000 ans, d’après des os fossiles, mais qui ne prouvent nullement que cet animal n’ait pas vécu sur le continent asiatique jusqu’à une époque très récente. Dans la littérature chinoise ancienne, il est fait mention de l’orang-outan et certains zoologues pensent que ce primate n’aurait disparu d’Asie que depuis quelques centaines d’années. Le gigantopithèque, dont on a trouvé des dents et des mâchoires en Chine et dans les monts Siwalik, en Inde septentrionale, vivait au pléistocène. Ces reliques ont été datées entre 500 000 ans et 8 millions d’années. Le Gigantopithecus s’est éteint durant le pléistocène, mais des spécialistes comme J. Napier n’excluent pas que cet animal ait pu survivre jusqu’à une époque récente en des régions refuges, au cœur de vallées encaissées de l’Himalaya. L’absence de documents fossiles ne constitue pas forcément une preuve d’extinction. Rien ne permet de réfuter l’hypothèse selon laquelle de telles créatures n’ont par survécu assez longtemps pour entrer dans les récits et le folklore, puis dans la légende de populations humaines très anciennes. Le mythe du yéti pourrait en fait être le souvenir nébuleux d’un animal à l’aspect humain, qui aurait encore vécu en quelque endroit isolé plusieurs millénaires avant notre ère. Comme le fait remarquer J. Napier dans son ouvrage “Bigfoot”, paru en 1972, le fait de savoir si de telles créatures ont existé est très différent de la question de savoir si elles existent encore.

Un refuge dans les montagnes

Selon les théories courantes, le yéti serait un animal forestier. Persécuté depuis l’apparition de l’homme, il aurait progressivement reculé pour se trouver finalement acculé dans la forêt presque impénétrable des montagnes. Il en est de même pour d’autres espèces, comme le gorille africain, autrefois répandu dans toute la ceinture forestière tropicale, d’où il a été exterminé sauf dans deux petites aires, situées l’une dans la jungle d’Afrique occidentale, l’autre dans les hautes montagnes d’Afrique centrale, où G. Schaller a signalé la présence de gorilles isolés jusqu’à 4050 m d’altitude, en 1963. La forêt tropicale est un refuge sûr, ainsi qu’en témoigne la découverte, en juin 1971, d’une tribu humaine inconnue, qui vit encore à l’âge de la pierre dans le sud de Mindanao, aux Philippines.

Les prétendus scalps de yétis :

Plusieurs monastères de l’Himalaya: khumjung, Thyangboche et Pangboche, conservent depuis plus de trois cents ans des scalps attribués au yéti. Depuis fort longtemps, ces scalps font l’objet de controverses quant à leur véritable identité. Le scalp de Khumjung, emprunté par l’alpiniste E. Hillary en 1960, fut soumis à des zoologues, qui purent l’identifier comme étant confectionné avec de la peau de serow, Capricornis sumatrensis. Il en est de même pour les scalps de yéti de Pangboche et de Namche-bazar. Le prof. T. Ogawa, du département d’anatomie de l’Université de Tokyo, a procédé à l’examen microscopique des poils de ces différentes pièces et a confirmé que tous ces prétendus scalps de yéti sont faits en peau de serow.

Les dernières empreintes

Les Anglais J. A. Mc Neely, E. W. Cronin et H. B. Emery ont entrepris une étude approfondie de la vallée Arun, entre le mont Everest et le Kangchen-junga. En janvier 1973, ils signalaient avoir eu trois incidents dans lesquels le yéti était impliqué. Les seules traces relevées l’ont été le 18 décembre 1972, à l’occasion d’une visite de leur camp par un animal qui laissa “des traces ne pouvant se rapporter à aucune espèce connue”.

Existe-t-il réellement ?

Bien qu’à l’heure actuelle personne ne soit en mesure de trancher la question qui divise les opinions - le yéti existe-t-il ? — Il faut reconnaître cependant qu’au fil des années, les chances de découvrir le yéti s’amenuisent singulièrement. En effet, notre Terre surpeuplée est de plus en plus intensément sillonnée et parcourue par un nombre sans cesse croissant de touristes, d’explorateurs, d’ethnographes et de prospecteurs, tant et si bien que d’ici peu, les derniers recoins vierges disparaîtront à jamais. Le yéti n’est pas un animal assez petit pour se cacher sous des pierres ou dans le sol, aussi devrait-il être trouvé rapidement, sinon il sera irrémédiablement condamné à rejoindre pour l’éternité le royaume de l’imagination, peuplé déjà de nains, de géants, de fées et de sorcières…

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Lun 4 Aoû - 9:41

Yéti : les dernières analyses scientifiques confirmeraient son existence !

Oxford, Royaume-Uni
– Les dernières analyses effectuées sur des poils trouvés à la frontière entre l’Inde et le Bangladesh semblent confirmer la thèse de l’existence du primate géant.

Ces poils ont été analysés par des scientifiques. Selon eux, ils n’appartiennent à aucune espèce animale identifiée vivant dans cette zone et ne proviennent ni d’un ours, ni d’un singe, ni d’un chien ou d’un sanglier. Pour le chercheur Ian Redmond, ces poils sont la preuve que le yéti peut exister.

Cependant, les chercheurs n'ont pas encore la preuve formelle de l'existence de la célèbre créature. Même si un garde forestier indien affirme avoir vu un yéti dans la région en 2003, il faudra attendre le résultat des tests ADN pour en savoir plus. Ces derniers devraient permettre de rattacher les poils analysés à une espèce de primate connue. Ou inconnue.

Mythe ou réalité, le mystère du yéti pourrait bientôt être élucidé grâce à la science. On se souvient en effet des films, des photographies, des témoignages et des empreintes découvertes dans la neige, censés témoigner de l’existence de « l’abominable homme des neiges ».

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Mar 21 Oct - 15:59

Des Japonais disent avoir trouvé des empreintes du Yéti au Népal.

Des alpinistes japonais de retour d'une mission dans l'ouest du Népal affirment avoir trouvé des traces de pas appartenant selon eux à l'abominable homme des neiges, ou Yéti.

"Nous avons vu trois empreintes ressemblant à celles d'un homme", a raconté Kuniaki Yagihara, membre du Yeti Project Japan, rentré à Katmandou avec des photographies de ces traces de pas.

"Nous savons à quoi ressemblent les empreintes d'ours, de chamois ou de chèvre et ça n'était aucune de celles-là", a ajouté Yagihara. "Nous pensons qu'il s'agit de celles du Yéti."

Ces empreintes ont été repérées à 4.800 mètres d'altitude, a précisé cet homme qui a parcouru la chaîne du Dhaulagiri pendant six semaines avec son équipe.

Les alpinistes, qui étaient équipés pour leur mission de longue-vue, de caméras et de télescopes, ont cependant concédé ne pas avoir aperçu ni photographié le Yéti.

Cette créature, dont l'existence est largement contestée par les scientifiques, vivrait dans les régions himalayennes du Népal.

Les sherpas himalayens entretiennent la légende de cette bête sauvage à poil long, à la poursuite de laquelle de nombreux aventuriers, dont Sir Edmund Hillary, premier homme à gravir l'Everest, se sont lancés sans succès.

Gopal Sharma, version française Grégory Blachier

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Kali
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: le Yéti   Jeu 6 Nov - 13:25

Not yéti !


NOUVELOBS.COM | 05.11.2008 | 14:18

Les mystérieux poils rapportés d’Inde cet été par une équipe de la BBC n’appartiennent pas à l’abominable homme des neiges mais… à une chèvre himalayenne.

Dans son numéro d’octobre 2008, Sciences et Avenir relatait l’histoire de deux poils plutôt intrigants. En provenance de la région de Garo, un territoire forestier du nord-est de l’Inde, ils étaient censés appartenir au « mande barung » (l’Homme de la forêt), le yéti local.

Un journaliste de la BBC les avait transmis au musée d’Histoire naturelle d’Oxford où les premières analyses effectuées avaient révélé qu’ils n’appartenaient à aucun primate connu. Intrigués, les scientifiques avaient alors décidé de procéder à des extractions d’ADN puis d’envoyer les échantillons obtenus à deux laboratoires différents, à Cardiff et Oxford.

Résultat : l’ADN identifié dans les phanères n’appartient pas au yéti mais à une sorte de chèvre, le goral (Naemorhedus goral), un animal endémique de l’Himalaya, très peu étudié. Les chercheurs se consolent en expliquant que cette découverte permet d’étendre la zone d’habitation connue du goral.


J.I.
Sciences et Avneir.com
05/11/2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Jeu 6 Nov - 13:34

1 zut !! j'suis déçue........

Spoiler:
 

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Kali
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: le Yéti   Jeu 6 Nov - 15:01

pourquoi, tu voulais en employer 1 comme vigile dans ta boutique ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: le Yéti   Jeu 6 Nov - 15:13

lol! pourquoi pas ? 1 J'serai bien gardée.......

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
LOBO



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: le Yéti   Ven 15 Jan - 14:44

J'aurai aimer croire à son existance mais malheureusement en cryptologie , les soit -disants temoignages sont souvents : éxagérés , confondus avec un animal éxistants , creer pour accroitre le tourisme dans une région ( monstre du loch ness en Ecosse ) ou le fait de supercheries !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Yéti   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Yéti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Animaux disparus :: Animaux mythiques et légendaires-
Sauter vers: