Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 L'Orque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandora
loup de platine
loup de platine


Féminin Nombre de messages : 2562
Age : 40
Localisation : Marseille
Humeur : Soupe au lait,étourdie mais fidèle malgré les apparences
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: L'Orque   Mar 1 Avr - 19:37

L’orque ou épaulard (Orcinus orca) est un mammifère marin du sous-ordre des cétacés à dents (odontocètes). Elle est facilement reconnaissable à sa livrée noire et blanche et à la taille de sa nageoire dorsale qui peut atteindre 2 m de hauteur chez les mâles. Il compte parmi les mammifères marins les plus répandus sur la Terre. Bien qu’il s’agisse d’un prédateur et malgré son surnom anglais de killer whale (baleine tueuse), l’orque en liberté ne s’attaque pas à l’Homme.

Redoutable chasseur, son alimentation est essentiellement constituée de poissons et d’autres mammifères marins (lions de mer, otaries, phoques, marsouins, baleines). Les proportions de ces proies dans le régime alimentaire ainsi que les techniques de chasse employées varient en fonction des populations. Les orques chassent les mammifères marins tels que les phoques et lions de mer en rôdant très près des plages, et en utilisant la technique d’échouage sur le rivage.

Les orques sont opportunistes, il arrive donc que lorsqu’elles croisent une baleine et son petit, elles se mettent en chasse. Leur technique consiste à tenter de séparer la mère du petit en passant au-dessus d’eux, et en essayant de se mettre entre eux. La plupart du temps c’est l’orque dominante, la plus grosse, qui s’intercale entre le baleineau et sa mère. À leur tour, les autres orques dirigent le bébé dans les profondeurs pour le noyer. La baleine abandonne parfois son petit s’il est trop épuisé par la défense face à leurs prédateurs. Les orques ne mangent que la langue et la mâchoire inférieure des baleines. Des requins et d’autres poissons se chargent de dévorer le reste du cadavre[1].

Les orques appartiennent à la même famille que les dauphins et, tout comme ces derniers, leur dressage est relativement facile. Leur taille imposante, leur beauté et leurs bonds spectaculaires en font des attractions très appréciées par les visiteurs des delphinariums.

On distingue 3 types d’orques bien définis :

* Les orques nomades sont constamment en déplacement et silencieuses. Elles sont parfois solitaires, ou en petits groupes de 2 à 7 individus. Leurs sons ne s’entendent que lors d’un repas. Ce sont ces orques qui s’attaquent aux requins et aux mammifères marins de grande taille. Elles possèdent un aileron pointu et droit.
* Les orques résidentes reviennent à chaque période donnée dans la même zone, ce qui rend leur étude assez simple. Elles vivent en groupes de 5 à 50 individus dirigés par la doyenne des femelles. Elles se nourrissent de saumons et autres poissons, mais elles ont aussi été observées chassant des mammifères marins. Les résidentes vocalisent sans cesse et chaque groupe peut être reconnu par son dialecte unique. Elles utilisent fréquemment l’echolocation qui consiste à émettre des petits sons semblables à des clicks et ensuite écoutent leur écho ce qui leur permet de détecter les proies et de se repérer en eaux troubles.
* Les orques offshore sont majoritairement ichtyophages et vivent en troupe de 30 à 60 individus. Elles n’ont été découvertes qu’en 1988 au large de la Colombie Britannique. Le type offshore ressemble plus aux résidentes qu’aux nomades ; en effet, la taille des groupes semble être assez similaire et leurs nageoire dorsale et leur selle grise est presque la même que les leurs. Elles vocalisent constamment, comme les résidentes. Leur régime demeu

Les orques sont des odontocètes, ou baleines à dents.

Les orques ont une apparence caractéristique avec un dos noir, un ventre blanc et une tache blanche derrière et au-dessus de l’œil. Le corps est puissant et surmonté d’un grand aileron dorsal avec une tache gris foncé (parfois ornée de mauve) en forme de selle juste derrière. Les mâles peuvent mesurer jusqu’à 9,5 m de long (le spécimen le plus grand jamais vu mesurait 9,74 m) et peser plus de 9 tonnes (le plus lourd spécimen pesait 11 tonnes) ; les femelles sont plus petites, atteignant jusqu’à 8,5 m pour une masse d’environ 5 tonnes (le maximum connue pour une femelle est de 7,5 tonnes). À la naissance, le nouveau-né pèse environ 150 à 220 kg et mesure entre 2 et 2,70 m de long. À la différence de la plupart des dauphins, la nageoire caudale d’une orque est large et arrondie (elle peut mesurer plus de 2,40 m d’envergure). Pouvant mesurer plus de 2 mètres, l’aileron dorsal du mâle est plus grand que celui de la femelle (environ 90 cm). Il a une forme de triangle isocèle allongé tandis que l’aileron dorsal de la femelle est plus court et a la forme d’une faux. Néanmoins cet aileron s'affaisse chez la plupart des orques en captivité.

Cependant, les scientifiques ont constaté qu’il existait des orques de forme naine en Antarctique. Certains spécialistes veulent les considérer comme une espèce à part en les nommant Orca glacialis ou Orca nanus. Mais d’autres refusent de la considérer comme une espèce différente d’Orcinus orca.


La plupart des données sur le cycle de vie des orques proviennent de campagnes d’observation de longue durée portant sur des populations grégaires vivant le long des côtes de Colombie-Britannique et de l’État de Washington ainsi que d’études menées sur des orques en captivité. Compte tenu de la minutie des études menées et de la nature fortement structurée des groupes d’orques de ces populations, les données dont on dispose peuvent être considérées comme justes et détaillées ; toutefois les groupes d’orques transhumants et ceux vivant dans d’autres océans peuvent avoir des caractéristiques légèrement différentes.

Les femelles deviennent adultes à environ 15 ans. À partir de cet âge, elles ont des périodes de fertilité espacées de 3 à 16 mois. La durée de la période de gestation est variable, de quinze à dix-huit mois. Les mères donnent naissance à un seul nouveau-né, environ une fois tous les cinq ans. Dans les groupes d’orques grégaires étudiés, les naissances s’échelonnent tout au long de l’année, le pic de naissance se situant en hiver. La mortalité des nouveau-nés est très élevée ; d’après une étude, il semble que près de la moitié décèdent avant d’avoir atteint l’âge de six mois. Les nouveau-nés sont allaités durant 2 ans, mais commencent à se nourrir eux-mêmes à compter de l’âge de douze mois.

Les femelles se reproduisent jusqu’à l’âge de 40 ans ; elles élèvent donc en moyenne 5 nouveau-nés. Les orques femelles vivent en moyenne jusqu’à l’âge de cinquante ans, mais certaines peuvent vivre jusqu’à 80 voire 90 ans dans des cas exceptionnels. Les mâles deviennent sexuellement actifs à l’âge de 15 ans, et vivent environ 30 ans en moyenne, 50 ans dans des cas exceptionnels.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
loup de platine
loup de platine


Féminin Nombre de messages : 2562
Age : 40
Localisation : Marseille
Humeur : Soupe au lait,étourdie mais fidèle malgré les apparences
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: L'Orque   Mar 1 Avr - 19:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophielagirafe
loup de platine
loup de platine


Féminin Nombre de messages : 870
Age : 41
Localisation : narbonne
Emploi/loisirs : mon fils mes animaux
Humeur : ne jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre a demain !!!
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: L'Orque   Mar 1 Avr - 20:42

c'est fascinant !!! des pures merveilles 1 1 :coeur2: 1 :coeur3: 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 50
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: L'Orque   Mer 2 Avr - 8:07

1 pandora merci infiniment j'adore l'Orque 1 1 il est un animal fascinant, beau, grandiose 1 1

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 50
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: L'Orque   Lun 14 Avr - 9:45

Les orques, les plus futées de l’océan. Voilà en une phrase ce que l’on peut dire de ce gros mammifère marin très vorace, voisin des marsouins et appelé aussi épaulard.

Mais pourquoi donc les orques sont-ils les plus intelligents des animaux aquatiques ? Tout simplement parce que ce grand prédateur marin a un tempérament grégaire ce qui fait qu’il vit en communauté et chasse en groupe. De plus, les orques développent des techniques de chasse spécifiques dépendant des circonstances et des conditions géographiques.

Pour se régaler de la tendre chair des otaries qui se prélassant sur les blocs de glace de la banquise, les malicieux orques font bouger les bouts des blocs pour faire glisser leurs proies. En Amérique du Sud, les pêcheurs doivent toujours garder un œil sur leurs prises s’ils ne veulent pas rentrer les mains vides, les orques ne ratent pas une occasion pour les leur dérober.

Enfin très opportunistes et très coopératives, il arrive que les orques suivent durant plusieurs semaines des baleines enceintes pour s’emparer du nouveau-né. Sinon, ils s’organisent pour séparer un baleineau de sa maman et tenter de le noyer. Toutefois, ils ne s’en prennent qu’à la langue et à la mâchoire inférieure du petit.

Les orques ont aussi la même capacité et les mêmes aptitudes que les dauphins. Ils sont donc facilement domptables et ont des prédispositions pour le spectacle. Pour les voir, on peut aller visiter des delphinariums.


_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
sophielagirafe
loup de platine
loup de platine


Féminin Nombre de messages : 870
Age : 41
Localisation : narbonne
Emploi/loisirs : mon fils mes animaux
Humeur : ne jamais faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre a demain !!!
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: L'Orque   Lun 14 Avr - 19:23

Ce sont des animaux vraiment magique et je suis très triste de les voir evoluer dans des bassins toute leur vie 1
Keiko la celebre orque de Sauvez Willy est mort a 27 ans après des tentatives de rehabilitation !! 27 ans !!! très courte vie pour un Orque ! 1

Keiko était à 27 ans la deuxième orque la plus âgée à avoir survécu en captivité, et depuis sa réhabilitation en Islande puis en Norvège (rappelons que malgré tout ce qu'on a pu entendre, Keiko s'est bien nourri toute seule durant son long périple entre les deux pays) elle avait retrouvé une excellente forme physique en apparence.

Les critiques commencent déjà à s'élever en disant qu'elle n'aurait pas subi ce sort si elle était restée en captivité. Bien évidemment, ces critiques sont proférées par les gérants de l'industrie des delphinariums. En effet, des erreurs ont certainement été commises dans son processus de réhabilitation, comme la présence d’une équipe de 80 personnes qui pouvait en aucun cas lui permettre de se désaccoutumer de l’homme.

Mais, cette opération aura été quelque part une réussite, puisqu'elle aura permis à cette orque d'avoir une fin de vie plus digne, que celle que les hommes lui avaient destiné entre des murs de béton.

Mais, il ne faudrait pas que la mort de Keiko occulte les milliers d’autres dauphins en captivité depuis plus de 30 ans et dont on ne dit rien. Rappelons que le concept de delphinarium est né aux USA, dans les années 60, avec le triomphe de la série "Flipper le dauphin" qui a déclenché une importante fascination, auprès du grand public. Environ 3000 dauphins, espèces protégées, sont détenus en captivité dans le monde. Une récente étude scientifique (Woodley et all, 1995) a démontré que la durée de vie des grands dauphins en captivité est réduite à 20 ans alors qu’elle s’élève à 50 ans en liberté, celle des orques passe de 50 ans à 21 ans ! Conditionnés, dénaturés, malades, les dauphins captifs ne peuvent même plus faire l’objet de recherches scientifiques. La recherche expérimentale n’est, par conséquent, pas transposable, en milieu naturel.

En outre, la loi stipule que les animaux sauvages, doivent être détenus dans les conditions les plus proches de leur milieu naturel. Est-ce le cas, lorsque l’on sait qu’un dauphin, espèce migratrice peut parcourir plusieurs centaines de kilomètres par jour, en mer ?

Les principales causes de décès des dauphins captifs sont les infections pulmonaires, les ulcères, les parasites développés en l’absence d’oligo-éléments et d’une prise constante d’antibiotiques. De plus, en raison du manque d’espace, d’une oisiveté forcée, d’une perte de tout contrôle sur son environnement, l’animal peut manifester une perte d’appétit et un comportement de type autiste.

La capture des cétacés est déjà interdite, en France, mais il est par contre légal de leur construire des prisons ! En suivant l’exemple du Royaume-Uni et du Brésil, il est nécessaire de voter une loi interdisant la création de nouveaux delphinariums et zoos aquatiques et d’en faire fermer les plus vétustes, en Europe, tel l’aquarium de Gênes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Orque   Aujourd'hui à 16:32

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Orque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Russie capture une orque
» Une orque échoué en New Zealand
» [Photo] Qu''est-il arrivé a cette orque?
» L'orque du puget's sound en voie de disparition
» Image Sauvetage Orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Animaux sauvages :: Mammifères-
Sauter vers: