Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 22 éléphants tués par des braconniers au Tchad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kali
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: 22 éléphants tués par des braconniers au Tchad   Jeu 23 Juin - 9:16

Univers-nature.com

Citation :
Entre le lundi 13 juin et le vendredi 17 juin, 22 éléphants ont été abattus par des braconniers sillonnant la région sud ouest du Tchad, le long de la frontière avec le Cameroun. Selon l’organisation IFAW, l’armée tchadienne n’a pu empêcher ce massacre. Sur les douze derniers mois, au moins 170 éléphants ont été braconnés pour leur ivoire dans cette région du Tchad. La population d’éléphants de ce pays d’Afrique centrale a diminué de 40 %, passant de 4000 individus en 2006 à environ 2500 en 2010.

Parallèlement, des enquêteurs ont saisi 300 pièces d’ivoire illégal importées au Portugal, dont des bibelots en bois et corail en provenance du Mozambique, en Afrique australe. En Inde, deux hommes ont été arrêtés alors qu’ils essayaient de vendre deux défenses d’éléphants. Moins récemment, à la fin du mois de mars dernier, les douanes thaïlandaises ont saisi plus de deux tonnes de défenses d'éléphant, cachées dans un chargement de poisson congelé en provenance du Kenya. Considérée comme la plus importante de ces dernières années, cette saisie a concerné 247 défenses, d'une valeur estimée à 3,5 millions de dollars.

Selon Céline Sissler-Bienvenu, membre d'IFAW, des bandes armées et organisées de braconniers en quête d’éléphants traversent régulièrement la frontière sud du Tchad, partagée avec le Cameroun, le Soudan et la République d’Afrique centrale. L’ivoire transite via l’Afrique de l’Ouest et / ou l’Afrique centrale, à destination des marchés asiatique et européen. La plupart du temps, l’argent généré par ce trafic sert à l’achat d’armes, destinées à alimenter les conflits régionaux, à l’instar de ceux qui sévissent dans la région du Darfour, au Soudan et en République centrafricaine.

Au cours d’une vente légale organisée en novembre 2008, la Chine et le Japon ont acheté 108 tonnes d'ivoire au Botswana, à l'Afrique du Sud, à la Namibie et au Zimbabwe. En effet, bien que le commerce international d’ivoire soit interdit, des ventes légales sont organisées afin d’encadrer le commerce de l’ivoire saisi sur des éléphants morts de façon naturelle ou « abattus de manière sélective ». Les organisations de défense animale sont vivement opposées à ces dérogations, à l’instar d’IFAW qui estime que : « Ces ventes légales fournissent toute la couverture nécessaire à l'expansion du commerce illégal de l'ivoire ».

Cécile Cassier

Source: http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=4732
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
22 éléphants tués par des braconniers au Tchad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Près d'une centaine d'éléphants massacrés en une nuit au Tchad
» Film - De l'eau pour les éléphants (Adaptation du livre de Sara Gruen)
» interdiction du commerce de l'ivoire menacée : éléphants menacés
» Les fourmis et les éléphants
» Pétition contre un massacre d'éléphants au Zimbabwe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Protection des animaux :: Actualités/Communiqués-
Sauter vers: