Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Chasse: les députés votent pour moins de réglementation et plus de chasseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kali
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Chasse: les députés votent pour moins de réglementation et plus de chasseurs   Sam 20 Déc - 23:41

Après avoir atteint plus de 2,4 millions de pratiquants en 1974, le nombre de chasseurs s’est inscrit en une baisse inexorable pour parvenir aujourd’hui à un peu plus de 1,2 million de titulaires du permis de chasser. Si le coût élevé de la chasse est cité en premier frein à l’exercice de cette pratique, les chasseurs soulignent aussi le manque de temps, de gibier et de territoire, ainsi qu’une législation trop contraignante et la sécurité.
Face à cet état de fait, le sénateur UMP Ladislas Poniatowski a élaboré un texte de proposition de loi chasse visant à encourager sa pratique et donc à enrayer son lent déclin. Après avoir mis de côté les propositions les plus dérangeantes, les sénateurs ont adopté le texte en mai dernier, avant que l’Assemblée nationale ne fasse de même hier, quasiment à l’unanimité.

Si le texte adopté continue d’obliger les fédérations de chasse, qui le souhaitent, à demander l’agrément au titre d’association de protection de la nature, en lieu et place de l’agrément d’office initialement prévu, pour le reste, la loi remplit son cahier des charges avec une plus grande permissivité à l’intention des chasseurs. Ainsi, les chasseurs ne se verront plus retirer automatiquement leur permis de chasse en cas d’infraction, seul un juge en ayant dorénavant le pouvoir, tandis que le transport du gibier tué en période de chasse est facilité (un point favorable à la recrudescence du braconnage). Par ailleurs, l’utilisation du 'grand duc artificiel', un leurre jusqu’à présent destiné à faciliter le tir des corvidés sources de dégâts dans les champs, est assoupli et pourra servir dans le cadre de chasse traditionnelle par exemple.

Enfin, outre ces dispositions pour enrayer le déclin des chasseurs, l'aspect économique n'est pas oublié. Le coût du permis de chasser pour les 16/18 ans passe en effet de 30 à 15 €, tandis que les chasseurs qui valident leur permis pour la première fois verront leur redevance annuelle être diminuée de moitié. De même, chaque association communale de chasse agréée (ACCA) pourra émettre des cartes de chasse temporaire pour des pratiquants occasionnels.
Notons que la baisse de revenus pour l’Etat sera compensée par l’institution d’une taxe additionnelle sur le tabac, à concurrence du rétablissement de l’équilibre du poste budgétaire des permis de chasser pour les plus jeunes.

Malgré ces avancées, les députés se sont vus rassurés sur la disparition de certaines dispositions prévues initialement comme la création d’un délit d’entrave à la chasse ou encore la problématique de la régulation des gibiers sur les terrains privés non chassés. Pour ces points, le ministre de l’écologie, Jean-Louis Borloo, et la secrétaire d’Etat à l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, pointant aux abonnés absents, c’est étonnamment le secrétaire d’Etat en charge des transports, Dominique Bussereau, qui s’y est 'collé'. Concernant l’entrave à la chasse, il a ainsi souligné que 'la chancellerie s’oriente vers la prise d’un décret instituant une contravention de cinquième classe (soit jusqu'à 1500 € d'amende, N.D.L.R) pour les délits d’entrave à la chasse', la signature de ce décret devant intervenir rapidement… A l’inverse, concernant la régulation des gibiers sur les terrains non chassés, il a souhaité s’en remettre au travail de la table ronde sur la chasse actuellement en cours, suite au Grenelle de l’environnement.

Cela dit, comme au sénat, et généralement comme pour toutes les lois 'chasse', ce texte a vu la quasi-totalité des députés présents votés en sa faveur, seuls les communistes (par la voie de Maxine Gremetz considérant que le texte n'allait pas assez loin...) et les Verts (via Yves Cochet) s’abstenant.

Au niveau associatif de la protection de la nature, on distingue globalement 2 types de réactions : les molles, qui concernent les associations parties prenantes lors du Grenelle, et les dures, pour des organisations souvent de tailles réduites et privées de buffet sous les dorures de la république...


Pascal Farcy

source: http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3517
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanou
loup de bronze
loup de bronze


Féminin Nombre de messages : 106
Localisation : rhône
Emploi/loisirs : mère au foyer
Humeur : comme la météo
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Chasse: les députés votent pour moins de réglementation et plus de chasseurs   Dim 21 Déc - 15:31

J'aimerai savoir ,actuellement ou j'habite j'ai hectare de pré entouré par la forêt...je refuse que les chasseurs aillent sur mon terrain,pour tuer les bêtes car ayant un point d'eau les animaux sauvages viennent boire surtout les chevreuil c'est trop jolie,j'ai eu la visite du garde de chasse et j'ai discuter avec lui ma expliqué que pour l'équilibre de la nature il fallait tuer des animaux j'en suis pas convaincu,pour le moment plus personnes traversent les prés es-ce que je suis dans mes droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chasse: les députés votent pour moins de réglementation et plus de chasseurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabriquer un panneau solaire thermique pour moins de 5 euros
» Quel poisson pour moins de 20l?
» Quelle montre pour moins de 1000€?
» Quel montres suisse pour moins de 1500 € maxi
» Quelle montre automatique pour moins de 120 euros ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Protection des animaux :: Actualités/Communiqués-
Sauter vers: