Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Une fin bien triste pour un Renard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Une fin bien triste pour un Renard.   Mer 29 Oct - 11:59

Qui sont les mauvais drôles qui ont martyrisé un renard à Villars-sur-Ollon?

Les habitants de la station ont vu passer samedi un goupil sprayé en rose et bleu, porteur d’un collier à clochette, la démarche chaotique. Il a été abattu.

Jean de La Fontaine a écrit Les deux rats, Le renard et l’œuf, mais s’il revenait en 2008, le poète s’inspirerait peut-être de la triste aventure d’un renard de Villars-sur-Ollon pour nous livrer quelques vers profonds sous le titre Les rats inconnus, le renard, le spray et la clochette.
L’histoire, qui en fait n’a rien à voir avec la poésie, a commencé samedi, quand des habitants du quartier de la Résidence ont aperçu, passant dans les ruelles et dans les jardins, un étrange renard. L’animal était bleu et rose, et portait autour du cou un collier et une clochette. Le découvrir là n’était pas en soi une surprise pour les autochtones, puisque certains d’entre eux nourrissent les goupils depuis longtemps, alors que d’autres ne leur donnent rien à manger et se contentent de les voir se balader devant leurs fenêtres avec plaisir. Mais quand même: un renard rose et bleu, qui fait ding dong, même si les vendanges peuvent avoir de l’effet durablement, cela a suffisamment troublé et uni les témoins du spectacle pour qu’ils appellent la police, laquelle a prestement fait signe au garde-chasse de la région.

Une mascarade
Comme souvent quand un garde-chasse vient faire son travail en ville, le monde s’est alors partagé en deux. D’un côté ceux qui estimaient que l’humiliation de l’animal avait assez duré, et qu’il fallait d’urgence mettre fin à la mascarade en l’abattant; de l’autre côté ceux qui estimaient qu’une vie de renard, ça se sauve à tout prix, qu’il fallait donc l’attraper, l’endormir, le rincer, le débarrasser de son collier-carcan pendouillant sur lequel il trébuchait à chaque pas et le relâcher. Le garde-chasse, fin connaisseur des choses de la nature, respectueux de l’avis des hommes et de la vie des bêtes, a pesé les pour, les contre, les «bien au contraire». Puis il s’est dit qu’attraper Renard – trop petit pour être endormi au fusil hypodermique - pourrait prendre beaucoup de temps; que l’animal aurait tôt fait, avec son collier, de s’étrangler et d’agoniser dans son terrier; que le laver aux détergents pourrait encore le stresser gravement et entamer à jamais l’imperméabilité naturelle de son beau pelage. A cette sombre liste s’ajoutait le fait que ce jeune renard, selon les témoignages, était devenu solitaire, sa clochette éloignant ses compères d’ordinaire en balade avec lui dans les jardins des maisons. Il a donc choisi de l’abattre, après avoir pris bien soin de le faire fuir jusqu’en forêt, où il n’y avait de danger pour aucun humain.
Devant le préfet

Il reste les questions: qui sont les mauvais drôles, combien sont-ils, comment ont-ils procédé? De toute manière, l’affaire n’en restera pas là. Le service de la chasse va mener son enquête de routine. Une petite piste se dessine, qu’il faut vérifier soigneusement. Les maquilleurs de l’ombre — les rats de la fable — pourraient bien se faire mettre non pas le collier à la gorge ou le spray dans les cheveux, mais la patte au collet. Et se retrouver devant le préfet pour capture illégale d’animal sauvage, mauvais traitement, et dérangement de la faune. S’ils étaient condamnés à recopier cent fois les œuvres de La Fontaine, ce serait une bonne morale pour une mauvaise fable, non?

Mieux vaut le regarder que le nourrir
Le renard de Villars-sur-Ollon, s’il n’avait pas été nourri, donc domestiqué, par des gens bien intentionnés mais mal informés, n’aurait sans doute jamais pu être attrapé par les sprayeurs. Le problème, avec le nourrissage, c’est que les renards sont souvent porteurs de deux maladies qu’ils peuvent transmettre aux humains. La première, c’est la gale. Pas grave pour l’homme, qui s’en débarrasse facilement, tout comme les chiens et les chats qui l’attrapent en traînant dans les coins à renards. Cette gale empoisonne par contre la vie du renard, car les acariens qui le squattent lui créent des démangeaisons infernales. Il se gratte, s’arrache les poils, puis la peau, finit par prendre froid et en mourir. La deuxième, c’est l’échinococcose, une maladie parasitaire due au développement dans le foie de la larve d’un petit ver, porté par le renard. L’homme atteint peut en mourir. Quand on sait que dans certaines régions, trois renards sur quatre sont porteurs et éjectent le parasite dans leurs crottes, on en conclut qu’il vaut mieux ne pas trop les garder près de soi. Donc ne pas les nourrir. Et les regarder passer.



PHOTOS PHILIPPE DUBATH | CONDAMNÉ Le jeune renard, abondamment sprayé, a été aperçu par de nombreux habitants de Villars-sur-Ollon, qui ont alerté la police. Le garde-chasse a dû abattre l’animal qui aurait fini par s’étrangler avec son collier.VILLARS, LE 25 OCTOBRE 2008




Source : 24heures.ch

PHILIPPE DUBATH

http://www.24heures.ch/vaud/actu/2008/10/28/mauvais-droles-martyrise-renard-villars-ollon


En tout cas vous ne m'enlèverez pas l'idée que ce renard aurait pu être sauvé ! quand bien même le nettoyer l'aurait traumatisé .......il aurait pu survivre à cet acte barbare !! Oui parce qu'on ne peut pas appeler autrement ce qu'à vécu ce malheureux animal, qui est tombé dans les mains de gros cons !!! 1

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Kali
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Une fin bien triste pour un Renard.   Mer 29 Oct - 13:28

1 1 1 ya vraiment de gros salopards en liberté !!! faudrait leur faire la même chose !!! quand à la décision de l'abattre....


Après je suis d'accord que le fait de les nourrir est une mauvaise chose...notamment parce qu'il y a toujours des couillons pour martyriser les animaux sauvages et errants, pour la bonne raison qu'eux il n'y a personne qui remarque leur disparition. Les nourrir les rend moins méfiants face à l'homme et c'est ça c'est dangereux pour la survie de ces animaux.
Evidemment, ceux qui sont le plus à blâmer ce sont les fdp qui s'amusent à jeux d'attardés et le garde-chasse qu'à pas voulu s'emmerder...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : St-Pierre et Miquelon
Emploi/loisirs : Secrétaire/Animaux/Lecture/Correspondance
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Une fin bien triste pour un Renard.   Jeu 30 Oct - 13:10

:triste6: c'est n'importe quoi !! Il aurait pu être attrapé et libéré de son collier ! On le lui avait bien posé !! Par contre pour la peinture, il n'était pas peint sur tout le corps, donc aucun danger pour sa vie !! Les renards comme les chiens changent de poil et au printemps prochain, sans aucun produit agressif, le renard aurait retrouvé sa belle couleur rousse !!!!!!!!!!!!!!!

Plus je connais les Hommes et plus j'aime mon Chien 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fin bien triste pour un Renard.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fin bien triste pour un Renard.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aprendre a un furet a etre un furet. bien triste histoire
» l'animal , le bien etre pour nous! un antidepresseur.
» Un complement bien utile pour osmoseur
» bien triste nouvelle !!!!!
» mon terrarium est il bien installé pour mon python regius!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Protection des animaux :: Actualités/Communiqués-
Sauter vers: