Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Le Calmar et le Calmar Géant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boo
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 50
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Le Calmar et le Calmar Géant   Mer 17 Sep - 12:06



Les calmars (ou cornets - 1762) sont un ensemble d'espèces de céphalopodes décapodes marins apparentées à la seiche. Certaines de ces espèces sont comestibles (notamment Loligo vulgaris, la plus consommée par l'homme) et aussi appelées selon les régions encornet, chipiron (Pays basque) ou supion dans le Midi. Souvent ces appellations gastronomiques locales ne distinguent pas les seiches des calmars.

Ils sont dotés de huit bras et de deux tentacules pourvues de grandes ventouses. Leur couleur est variable et changeante suivant leur humeur. Leur corps contient un os cartilagineux : la plume. Il est souvent blanc mais moucheté de rouge, de brun, de rose ou de pourpre. Il mesure de 8 à 50 cm de long, pas plus de 30 cm en Méditerranée. La taille des calmars peut atteindre plusieurs mètres dans les grands fonds, on parle alors de calmar géant. Ils ont toujours dix tentacules.

Parmi les 350 espèces de calmar existantes, certaines vivent à proximité des côtes, presque en surface. D'autres, au contraire, séjournent à de grandes profondeurs. Ils ont un corps cylindrique et profilé avec deux nageoires triangulaires situées à l'arrière du corps.



_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 50
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Le Calmar et le Calmar Géant   Mer 17 Sep - 12:10

Le Calmar Géant



Les calmars géants sont un ensemble d'espèces de céphalopodes décapodes appartenant au genre Architeuthis. Dans leur nom vernaculaire (calmar géant) l'adjectif géant est réservé aux espèces du genre Architeuthis alors que le genre Mesonychoteuthis se voit attribué le nom vernaculaire de calmar colossal.

Nous savons de nos jours que les calmars géants vivent à des profondeurs qui dépassent les 500 mètres et ne se retrouvent à la surface ou subissent un échouage sur une plage qu'en de très rares occasions. À des époques reculées les témoignages rapportant une rencontre avec de si étranges animaux ont donc dû être souvent étouffés dans l'incrédulité ou ont peut-être été à l'origine de croyances populaires, comme celle du kraken de la mythologie scandinave. Pourtant, au cours du XIXe siècle, avec le développement de la chasse aux cachalots et surtout avec l'augmentation du nombre d'expéditions scientifiques, des preuves de plus en plus concrètes (sous forme de spécimens retrouvés lors d'échouages ou sous forme de restes alimentaires extraites d'estomacs de cachalots capturés) ont fini par prouver solidement l'existence de telles créatures. Le genre Architeuthis fut établi en 1857 avec la première description scientifique de calmar géant, celle du Danois Johan Japetus Steenstrup. Quatre ans plus tard, en 1861, l'équipage de l'aviso français Alecton, navigant au large de Ténérife, aperçut en surface un calmar géant et essaya de le hisser à bord, sans succès. C'est en se basant sur la découverte de cet exemplaire que Jules Verne décrivit dans Vingt mille lieues sous les mers « un calmar de dimensions colossales ayant huit mètres de longueur ». D'autres témoignages et découvertes de spécimens échoués sont venus depuis compléter celles du XIXe siècle. En 1958, Bernard Heuvelmans, le père de la cryptozoologie, retrace l'histoire de la découverte des animaux marins des profondeurs ("Dans le sillage des monstres marins", réédité et augmenté en 1974). Cet ouvrage de référence traite pour moitié des calmars géants et super-géants qui se sont échoués de part le monde depuis des siècles.

L'observation de ces animaux ou de restes leur ayant appartenu est si sporadique et aléatoire que de nombreux noms binominaux (une vingtaine) ont été proposés au fur et à mesure que des découvertes les concernant se produisaient, très souvent sans pouvoir déterminer s'il s'agissait des mêmes espèces déjà décrites. A l'état actuel des choses le consensus de la communauté scientifique n'accorde d'existence avérée qu'à trois espèces scientifiquement établies au sein du genre Architeuthis :

Architeuthis dux
Architeuthis martensi
Architeuthis sanctipauli

La taille maximale que peuvent atteindre ces animaux n’est pas connue avec exactitude, mais des spécimens d’une longueur totale d’environ 18 m, dont plus de 11 m de tentacules, ont déjà été étudiés. En juillet 2002, un calmar géant de 250 kg (avec un corps de 7,50 m et des tentacules évaluées à 15 m de long) a été trouvé sur les plages de Tasmanie. Un œil de calmar géant mesurant 40 centimètres de diamètre (retrouvé dans l'estomac d'un cachalot) a laissé supposer l'existence d'exemplaires mesurant jusqu'à 25 mètres de long ou encore des tentacules (toujours retrouvées dans l'estomac d'un cachalot) laisses à penser à un spécimen de 45 à 50 mètres de long,de même des traces de ventouse large comme un grosse assiette appuie l'hypothèse selon laquelle cet animal peut atteindre les 60 mètres,mais aucun spécimen complet avec de telles mensurations n'a encore été découvert à ce jour.

Observation dans le milieu naturel
En septembre 2004, deux scientifiques, Kubodera et Mori, sont parvenus à filmer un calmar géant à 900 mètres de profondeur au sud du Japon (premier pays consommateur de calmars) près de l'archipel Ogasawara (Pacifique Nord) [1],[2],[3]. Leur découverte ne devait rien au hasard : les cachalots étant les principaux prédateurs de l’Architeuthis, les deux chercheurs japonais les ont observés à l'aide de capteurs et ont établi que les cétacés chassaient de jour entre 800 et 1000 mètres de profondeur. Ils ont alors tendu des lignes verticales lestées et équipées d'une caméra numérique, des appâts et des leurres olfactifs ont fait le reste.

Conservation et naturalisation
Un exemplaire, pour l'instant le seul au monde, a pour la première fois été naturalisé en 2008. Il s'agit d'une femelle de l'espèce Architeuthis sanctipauli qui en vie mesurait 9 mètres de long et pesait 84 kg et qui fut pêchée le 27 janvier 2000 à 615 mètres de profondeur au large de la Nouvelle-Zélande. Surnommée "Wheke" d'après une légende Maori, elle a été offerte au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, qui l'a emmené en Italie pour qu'un laboratoire spécialisé dans la plastination, VisDocta Research, la naturalise. Le procédé de plastination a consisté essentiellement à déshydrater le corps du calmar et à remplacer ses parties liquides par une résine durcissante qui lui a donné sa rigidité actuelle. Le processus de déshydratation a fait rétrécir l'animal de 2,5 mètres, ce qui lui donne une longueur finale de 6,5 mètres. Les yeux et les pigments originaux ne pouvant pas être conservés des yeux en verre on été placés à la place des vrais yeux et une couche de peinture reconstituant la couleur naturelle du céphalopode a été appliquée. Arrivée à Paris le 25 mars 2008 Wheke est exposée au public à la grande galerie de l'évolution depuis le 26 mars 2008, au même emplacement où se trouvait la maquette grandeur nature que le Muséum utilisait pour montrer au public ce à quoi ressemble un calmar géant.

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.


Dernière édition par Boo le Mer 17 Sep - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 50
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Le Calmar et le Calmar Géant   Mer 17 Sep - 12:14

Le plus grand calmar jamais attrapé est « une forme gélatineuse géante »

Doté de tentacules géantes, de crochets orientables et des yeux les plus grands du monde animal, on suppose que ce calmar colossal est la plus grosse espèce de calmars et la source des mythes séculaires sur les monstres marins.

Mais le plus grand calmar jamais attrapé est « une forme gélatineuse géante », inerte et très vulnérable face aux prédateurs, d'après un spécialiste des calmars qui l'a disséqué au mois d'août 2008.

La dissection de cette femelle d'une demi-tonne au musée de Nouvelle Zélande en avril laissait supposer qu'elle était une machine à produire des œufs, qui – comme pour la plupart des calmars – aurait probablement donné la vie au moins une fois avant de mourir, selon Steve O'Shea de l'Université de Technologie d'Auckland en Nouvelle Zélande.
Ce calmar, de 10 m de long et d'environ une demi-tonne, pris dans un filet de pêche aux alentours de l'Antarctique début 2007, contenait des œufs partiellement développés. Mais une fois à pleine maturité, il explique qu'elle aurait eu « des milliers et des milliers d'œufs » à l'intérieur de sa mante, une chambre dans la partie tubulaire supérieure de son corps.
Ce qui expliquerait pourquoi elle a été prise par des filets de pêche, plutôt que par une chasse active.

Un cousin pas aussi colossal.

O'Shea, a mis l'accent sur le fait que la majorité de son travail était encore théorique : « les cycles de vie, les stratégies de reproduction, la couvaison des œufs, et tous les comportements de ce genre sont majoritairement inconnus, donc nous devons nous débrouiller avec l'exemple le plus proche pour lequel nous avons le plus d'informations. »

Pour lui, cet exemple est Teuthowenia pellucida, « un équivalent du calmar colossal avec un petit corps évoluant dans les eaux néo-zélandaises. »
Bien que sa taille soit de seulement 20 cm environ – alors que le calmar colossal est estimé à environ 15 mètres – Teuthowenia est « fondamentalement identique, » d'après O'Shea.
La femelle Teuthowenia fécondée transporte également « de très nombreux œufs » dans sa mante.
« Le mâle a un gigantesque pénis, très long – mais incroyablement étroit – avec lequel il insère des quantités de sperme directement dans la mante de la femelle » explique O'Shea. « Les têtes de ces spermatozoïdes explosent et fécondent individuellement les œufs à l'intérieur même de la mante. »
« Ce processus est confirmé » par Teuthowenia, selon O'Shea. « Il est évident qu'elle couve ses œufs à l'intérieur de la mante, et je ne pense pas qu'il soit tiré par les cheveux d'extrapoler cela au calmar géant. »

Des bébés luisants sont sortis.
O'Shea spécule également sur le fait que, comme des milliers de petits calmars géants grandissent à l'intérieur de leur mère, ils développent les organes émetteurs de lumière appelés photophores, ce qui avait été confirmé par la dissection du mois d'avril. Cela pourrait poser un problème dans les sombres profondeurs où vit le calmar géant – à 1 980 mètres de fond.
« Elle est juste une proie posée là, » déclare O'Shea. « Personne ne veut pas être allumé comme un gigantesque chandelier de cristal. »
Ainsi, le prédateur naturel du calmar, le cachalot, savourerait un repas composé « d'œufs de calmar colossal en couvaison, très nutritifs. » ajoute-t-il.
Pourtant, dans une apparente défense évolutionnaire, la mante du calmar colossal est doublée d'une membrane d'un rouge profond, ce qui boucherait la lumière à ses bébés photophores.

Des bébés vivants ?

Les études précédentes ont suggéré que le calmar colossal pondait des œufs. Mais O'Shea spécule que les géants donnent naissance à des jeunes développés.
« Elle les garde en elle jusqu'à ce qu'ils aient atteint complètement leurs fonctions juvéniles, puis elle les expulse à de grandes profondeurs. Ensuite elle s'en va mourir. » dit-il. Bien que les cycles de vie des calmars des profondeurs ne soient pas bien connus, des espèces de calmars mieux étudiées sont connues pour mourir peu de temps après avoir donné la vie.

Rafraîchi par la dissection, le calmar colossal est maintenant en exposition au Musée de Nouvelle Zélande à Wellington.
Chris Paulin est le responsable des projets nature et environnement du Musée de Nouvelle Zélande à Wellington, là où le calmar colossal est dorénavant exposé. Il déclare qu'à la vue des cernes de croissance étudiées sur une autre espèce, le calmar géant, ce dernier ne vivrait que quelques années.
« Il est très probable que ce calmar colossal– en supposant que l'histoire de sa vie est similaire à celle du calmar géant – aie atteint cette taille en trois ou quatre ans. »

« Des tas de calmars »

La confirmation des habitudes du calmar colossal, pourtant, ne viendra seulement qu'à partir « d'autres spécimens et de la construction de nos connaissances de base... » déclare Paulin.

Devant le récent essor de la pêche commerciale à la légine (vendue en se faisant passer pour un bar) dans les mers Antarctiques, plus de spécimens de calmars colossaux vont être découverts, selon lui – surtout si la Nouvelle Zélande cautionne le fait que tous les animaux pris accidentellement soient ramenés au port avec les prises intentionnelles. On suppose que le calmar colossal fréquente les mêmes eaux profondes de l'Arctique que la légine, qui est apparemment l'une de ses nourritures favorites.

Paulin dit que les calmars colossaux pourraient être très nombreux : « si on va dans ce sens, un cachalot mange une tonne de nourriture par jour, et le calmar colossal représente environ 75 % de cette quantité. Je ne sais pas combien de cachalots se trouvent en Antarctique, mais ça représente un sacré paquet de calmars ! »





Source : notre-planète.info

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Kali
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Le Calmar et le Calmar Géant   Mer 17 Sep - 12:34

encore un qui est très mignon !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 50
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Le Calmar et le Calmar Géant   Mer 17 Sep - 12:43

lol! oui c'est surtout « la forme gélatineuse géante », qui donne envie lol!

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Calmar et le Calmar Géant   Aujourd'hui à 12:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Calmar et le Calmar Géant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un calmar géant filmé dans le Pacfique
» Le Calmar géant, le Poulpe colossal et l'énigme des abysses.
» découverte d'un calamar géant ...
» Le calamar : la problématique de sa reproduction... actualit, informations...
» Alimentation nouvelle formule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Animaux sauvages :: Autres-
Sauter vers: