Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Massacre de chats dans un hypermarché auchan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cleopha
loup d'or
loup d'or


Féminin Nombre de messages : 241
Age : 53
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : La nature et les animaux
Humeur : ça dépend des news...
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Massacre de chats dans un hypermarché auchan   Sam 6 Sep - 11:25

Je transmet :

Voici l'article paru dans la République du Centre ( extrait )
http://www.larep.com/temps_forts-6633.html



Du personnel d'Auchan Olivet accusé de cruauté sur des chats
Publié le 04 septembre 2008 - 19:30

Cinq responsables et agents du service sécurité de l'hypermarché du Loiret ont été licenciés. Ils sont accusés de cruauté envers des félins, tués en dehors des heures d'ouverture par gazage et morsures à mort par un chien.
Gazés, mordus à mort et peut-être aussi tués par d'autres moyens : des chats ont été « massacrés » ces derniers mois dans l'enceinte d'Auchan Olivet (Loiret), en dehors des heures d'ouverture. Alerté, Christophe Jolivet, le directeur, a auditionné, en juillet, l'équipe de sécurité. Six d'entre eux ont été sanctionnés par une mise à pied conservatoire. Au final, trois donneurs d'ordre, occupant des fonctions hiérarchiques déterminantes au sein du service de sécurité, et deux exécutants agents de sécurité ont été récemment licenciés.

Des chats morts dans des sacs poubelle
Il arrive à l'hypermarché d'être confronté à la présence de chats. Selon nos informations, recoupées en deux mois d'enquête, au lieu de les remettre à la SPA après capture dans des cages, des agents de sécurité ont choisi une méthode radicale : les tuer eux-mêmes. « Il y a eu plusieurs actes de cruauté et barbarie sur plusieurs chats libres, dont certains probablement domestiqués car ils se laissaient facilement approcher », affirme un informateur qui tient à conserver l'anonymat et qui dispose de témoins.

Des sacs contenant des chats morts et enfermés dans le local Sprinkler (fermé à clef et accessible uniquement au service de sécurité) ont été photographiés : « Un collègue est tombé par hasard dessus. Il a fait un bond en arrière en découvrant les chats morts dedans », explique un observateur. Les personnes licenciées ont d'ailleurs reconnu certains faits.

Des chats préalablement enfermés dans des sacs poubelle ont été gazés avec du CO2, issu d'extincteurs : ils ont été tués sur le coup par le froid. En quelque sorte cryogénisés !

Une vidéo d'attaque de chien sur un chat
Une vidéo, que nous avons visionnée, a circulé sur Dailymotion, début juillet : on y voit un chien, de type Jack Russell terrier, s'acharner à mordre un pauvre chat coincé dans une trappe et l'on y entend une voix rigolarde et reconnaissable encourageant le chien. C'est celle de son maître, licencié depuis.

Les traces de sang et le poids de la bête agonisante font qu'on ne peut guère confondre ce chat avec, par exemple, une peluche qui aurait servi à une simple mise en scène. « Ce type de chien a une capacité d'attaque très courte : il mord, il recule. La mise à mort a eu lieu avant le déclenchement de la vidéo », affirme un informateur.

L'enquête de police réclamée par le parquet d'Orléans devra recouper ces accusations - reconnues par les licenciés. Et devra aussi déterminer s'il n'y a pas eu d'autres actes cruels. Y a-t-il eu, entre autres, des chasses aux chats, à la chevrotine, organisées par quelques membres du personnel du service de sécurité également chasseurs et qui auraient amené leurs armes personnelles ?

Un tireur d'élite refuse de participer : il est licencié

Un informateur affirme qu'un tireur d'élite, agent de sécurité, aurait refusé de participer aux tirs lors de chasses aux chats, préalablement pris dans les trappes, le soir et le dimanche. Il aurait toutefois assisté à certaines scènes dans le cadre de son service et aurait été « contraint de réorienter les caméras de vidéo-surveillance pour ne pas enregistrer les actes de violence ». Face à ses refus persistants de tirer, il aurait alors été mis à l'écart. Une chose est sûre : il a proféré des menaces verbales à un coordinateur de sécurité et a été licencié le 7 juin pour faute grave en raison d'une incompatibilité relationnelle avec la hiérarchie de son service. Ce licenciement est désormais entre les mains d'un avocat et devrait être jugé aux prud'hommes.

Selon les dires de personnels d'Auchan, il y aurait eu une trentaine de chats tués dans la surface de vente et dans la réserve du magasin en 2007 et 2008. Invérifiable pour l'instant. Dans le voisinage, un homme affirmerait, sans avoir porté plainte, avoir perdu quatre chats tatoués. Hasard ? Stéphane Lamart, d'une association de protection des animaux, espère que la révélation au grand jour de l'affaire étoffera les témoignages.

Reste à savoir si d'autres membres du personnel se seraient joints aux agents de sécurité incriminés et comment la direction a pu ignorer ces atrocités. « Beaucoup de gens étaient au courant. Avant, ça ne se passait pas comme ça. L'ancienne directrice, qui aimait beaucoup les chats, avait donné des ordres clairs à l'ancien chef de sécurité qui les appliquait. Un piégeur professionnel d'Olivet passait », confirme un informateur. Il y a assurément eu dérive au service de sécurité.

La suite.....

http://www.larep.com/temps_forts-6633.html


Le blog du journal , c'est particulièrement mouvementé....

http://blog.larep.com/index.php/2008/09/04...et-les-chats#co

Attention les faits n' impliquent que quelques personnes du magasin , il ne faut pas mettre tout le monde dans le même " panier " , la majorité des d'employés de l'enseigne sont choqués par "l'affaire" et ne cautionnent pas les actes de leur collègues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animalrespectforall.fr.gd/
Kali
Admin
Admin


Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Massacre de chats dans un hypermarché auchan   Sam 6 Sep - 16:23

1 1 quelle bande d'enc*** !!! 1 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cleopha
loup d'or
loup d'or


Féminin Nombre de messages : 241
Age : 53
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : La nature et les animaux
Humeur : ça dépend des news...
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Massacre de chats dans un hypermarché auchan   Lun 8 Sep - 8:20

Paru sur Le Parisien

http://www.leparisien.fr/abo-faits-divers/...2008-201140.php

Cruauté
Les vigiles torturaient les chats
Olivet (Loiret)
Renaud Domenici | 06.09.2008, 07h00


«CELA se passait en général le soir après 22 heures et toujours en fin de semaine sur le parking d’un supermarché d’Olivet près d’Orléans : les chats étaient piégés et capturés, ils étaient parfois projetés vivants contre les murs puis mis dans des sacs-poubelles. Certains ont été asphyxiés à l’aide d’extincteurs, d’autres ont été abattus à la carabine » accuse Franck*.

Ecoeuré par ces faits et ne pouvant plus les taire, cet homme de 27 ans vient de dénoncer les actes de cruauté. Travaillant comme agent de sécurité dans ce supermarché, il a récemment été licencié pour « incompatibilité relationnelle avec sa hiérarchie ».

« Nous sommes révoltés par le silence qui a entouré cette affaire »

« Un dimanche, un agent de sécurité a appelé un collègue, gendarme de réserve, qui est venu avec son chien. Il lui disait : Viens, ton chien va s’amuser. Le bull-terrier a dépecé un chat pendant que son maître l’encourageait. Ils ont tourné une vidéo qui m’a été confiée et qu’ils ont mise ensuite sur le site Internet Dailymotion. Ces faits se sont déroulés à plusieurs repises », raconte Franck. Identifiés, les cinq agents de service du magasin Auchan d’Olivet (Loiret) viennent d’être licenciés pour faute grave. Ils ont en grande partie reconnu les faits qui leur étaient reprochés.

Cette semaine, le parquet d’Orléans a demandé une enquête et des associations de défense des animaux ont déposé plainte contre X. « Quand j’ai vu les images sur Internet, mon sang n’a fait qu’un tour, je suis scandalisé. C’est écoeurant. On ne peut même pas imaginer tout ça. Heureusement, depuis la dénonciation, la vidéo a été retirée. Ces faits duraient depuis plus d’un an. Une centaine de chats ont ainsi été exterminés. Nous sommes révoltés par le silence qui a entouré cette affaire », indique Stéphane Lamart ,le responsable de l’association spécialisée dans la défense des animaux. A leur tour, la Fondation Brigitte-Bardot et la SPA viennent de se porter parties civiles. « Nous veillerons à ce qu’ils soient poursuivis pour actes de cruauté. Ils encourent aujourd’hui une peine de deux ans de prison et 30 000 € d’amende », souligne M e Patrice Grillon, avocat chargé des intérêts des associations.

* Le prénom a été modifié.

Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animalrespectforall.fr.gd/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Massacre de chats dans un hypermarché auchan   Aujourd'hui à 15:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Massacre de chats dans un hypermarché auchan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS CHATS DANS LE 62(vu sur rescue)
» massacre des chats à l'Hôpital Saint-Quentin
» Les Chats dans le monde
» La maison des chats dans l OISE
» 130 chats dans un appartement[vidéo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Protection des animaux :: Actualités/Communiqués-
Sauter vers: