Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Primates en péril !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Primates en péril !!!   Jeu 31 Juil - 8:22

Ceux que nous sommes en train de perdre 1

"On pourrait faire tenir tous les membres survivants des 25 espèces de primates les plus menacées dans un stade de football", souligne Russell Mittermeier, président de Conservation International et d'un groupe d'experts sur les primates de l'UICN.



Par Jean Etienne, Futura-Sciences


Vingt-neuf pour cent des espèces de primates du monde sont menacées d'extinction durant ce siècle ! C'est le résultat d'une étude internationale, qui vient dêtre publiée à l'occasion d'un congrès de primatologues.

114 des 394 espèces de primates connues aujourd'hui risquent de disparaître, d'après le recensement effectué par le IUCN/SSC Primate Specialist Group, la Species Survival Commission (SSC) et l'International Primatological Society (IPS), en collaboration avec Conservation International (CI). Les menaces sont principalement la destruction de la forêt tropicale, la chasse commerciale, y compris à de fins d'exportation de leur viande, mais aussi les conséquences du réchauffement climatique. Une liste des 25 primates les plus menacés vient d'être publiée pour la quatrième fois (après celles de 2000, 2002, 2004 et 2007) par le 21ème congrès de l'International Primatological Society à Entebbe (Uganda), dressée par 60 chercheurs de 21 pays.

Parmi ces primates, le colobe rouge de Miss Waldron (Procolobus badius) originaire de Côte d'Ivoire et du Ghana, n'a plus été observé depuis plusieurs années et les experts craignent que l'espèce se soit déjà éteinte.

Le suberbe Colobe rouge de Miss Waldron, probablement disparu à jamais. Crédit : The Atkins Institute of Extinct Animals
Quant à Nomascus hainanus, ou gibbon de Chine, seuls quelques douzaines d'individus occupent encore les îles Hainan, tandis qu'un Loris du Sri Lanka (Loris tardigradus nycticeboides) n'a été aperçu qu'à quatre reprises depuis 1937.



Loris tardigradus nycticeboides. Crédit : loris-conservation.org.
Selon Russell A. Mittermeier, directeur du IUCN/SSC Primate Specialist Group, c'est en Asie que la situation est la plus critique, les animaux étant décimés par la chasse et le braconnage, mais aussi au commerce des singes à des fins commerciales y compris thérapeutiques. Même des espèces récemment découvertes sont directement menacées par la perte de leur habitat et pourraient disparaître très rapidement, déclare-t-il en substance. Et il ajoute que l'ensemble des individus survivants des 25 espèces les plus menacées pourraient être aisément rassemblés sur la surface d'un terrain de football…

Au sein du système écologique, les primates non humains jouent un rôle important dans l'équilibre naturel, et contribuent à la bonne santé de leur écosystème tant dans leur rôle de prédateurs que de disséminateurs des graines des espèces végétales.

Huit espèces de primates, dont l'orang-outan d'Indonésie (Pongo abelii) et le gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli), sont également apparus sur les trois listes précédentes. Six autres espèces apparaissent pour la première fois, dont un tarsier d'Indonésie récemment découvert qui n'a même pas encore reçu de nom officiel.

Madagascar et le Viêt-Nam se partagent le record de détenir chacun quatre espèces de primates en danger, l'Indonésie trois, le Ski Lanka, la Tanzanie, la Côte d'Ivoire, le Ghana et la Colombie deux. Au total, 11 espèces sont asiatiques, 7 africaines, 4 malgaches et 3 proviennent d'Amérique du Sud. On notera aussi que les primates non humains les plus menacés vivent là où habitent aussi leurs cousins humains…



Le "Top 25" des espèces de primates en danger

Voici la liste publiée pour l'année 2007 par l'International Primatological Society (avec la dénomination latine et le nom français quand il existe) :

1. le Grand hapalémur (Prolemur simus), Madagascar,

2. le Lémurien à collier blanc (Eulemur albocollaris) Madagascar,

3. le Propithèque soyeux (Propithecus candidus), Madagascar,

4. Le lémurien Lepilemur sahamalazensis, Madagascar,

5. le galago Galagoides rondoensis, Tanzanie,

6. le cercopithèque Diane Roloway (Cercopithecus diana roloway), Côte d’Ivoire, Ghana,

7. le colobe bai de Zanzibar, ou de Pennant (Procolobus pennantii pennantii), Guinée équatoriale,

8. le colobe bai (Procolobus rufomitratus), Kenya,

9. le colobe rouge de Miss Waldron (Procolobus badius waldroni), Côte d’Ivoire et Ghana,

10. Rungwecebus kipunji, une espèce très récemment découverte en Tanzanie,

11. le gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli), Cameroun, Nigeria,

12. Tarsius sp., Indonésie,13. Loris tardigradus nycticeboides, Sri Lanka,

14. le nasique des îles Pagai (Simias concolor), Indonésie,

15. le semnopithèque de Delacour (Trachypithecus delacouri), Viêt-nam,

16. le Langur de Cat Ba (Trachypithecus poliocephalus), Viêt-nam,

17. le langur à face pourpre (Semnopithecus vetulus nestor), Sri Lanka,

18. le rhinopithèque à jambe grise (Pygathrix cinerea), Viêt-nam,

19. le rhinopithèque du Tonkin (Rhinopithecus avunculus), Viêt-nam,

20. le gibbon de Hainan (Nomascus hainanus), Chine,

21. le gibbon hoolock (Hoolock hoolock), Bangladesh, Inde et Myanmar (Birmanie),

22. l'orang-outan de Sumatra (Pongo abelii), Indonésie (Sumatra),

23. le singe araignée varié (Ateles hybridus), Colombia, Vénézuela,

24. l'atèle à tête brune (Ateles fusciceps), Colombia, Equateur,

25. le singe laineux à queue Jaune (Oreonax flavicauda), Pérou.

http://www.futura-sciences.com/fr

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Jeu 31 Juil - 8:33


Un lémurien en voie de disparition à Madagascar.


Le Sifaka de verreaux, Propithécus Verreaux, en voie de disparition à Madagascar.


Le gibbon hoolock (Bangladesh, Inde et Birmanie) menacé d'extinction.


Le Douc en voie de disparition au centre du Viêt-nam au centre-est du Cambodge.


L'Indri en voie de disparition à Madagascar.


L'Aye - aye Daubentonia madagascariensis en voie de disparition à Madagascar.


L'orang-outang de Sumatra (Indonésie) en voie de disparition.


Le colobe roux de zanzibar, Colobus badius kirkit, en voie de disparition en Afrique.


Le nasique des îles Pagai (Simias concolor), Indonésie, en voie de disparition.


Le Gorille des montagnes
Il ne reste que seulement 700 gorilles des montagnes.



Le Rhinopithèque du Tonkin (vietnam) en voie de disparition.

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Jeu 31 Juil - 8:47


Le grand hapalémur, un lémurien de Madagascar, en voie de disparition.


L'atèle à tête brune (Ateles fusciceps), Colombia, Equateur, en voie de disparition.


Le gibbon de Hainan en Chine, dont il ne reste plus que 17 individus.


Le colobe rouge de Miss Waldron de Côte d'Ivoire et du Ghana, en voie de disparition.


Le langur de Cat Ba du Vietnam et le gibbon de Hainan (Chine) ne comptent plus qu'une douzaine de représentants.


Le tarsier de l'île de Siau en Indonésie, en voie de disparition.


Le cercopithèque diane de Roloway (Côte d'Ivoire et Ghana), en voie de disparition.


Le kipunji de Tanzanie, en voie de disparition.A peine découvert aussitôt disparu !!


Le singe araignée varié (Ateles hybridus), Colombia, Vénézuela, en voie de disparition.


Le colobe bai de Miss Waldron, qui vivait en Côte d'Ivoire et au Ghana, a peut-être déjà disparu.


Le singe laineux à queue jaune (Pérou), en voie de disparition.


Si le loris grêle venait à disparaître, c'est toute une branche de l'arbre de vie évolutionnaire qui se briserait. (Pas de photo disponible sur la toile!)

En prime, la vingt sixième espèce de primate en voie de disparition :



Le bonobo en République démocratique du congo. L'espèce de bonobos est aujourd'hui menacée de disparition à brève échéance à cause de la dégradation de son habitat naturel. Depuis la guerre civile de 1994, les bonobos sont en outre victimes de braconnage de la part des populations locales. Selon le centre Claudine André à Kinshasa, il resterait aujourd'hui 10 000 bonobos, même si les estimations sont difficiles à établir.


1 Au suivant!

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Kali
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Jeu 31 Juil - 14:37

1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Jeu 31 Juil - 14:47


_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Mer 6 Aoû - 8:03

La moitié des primates menacés par les activités humaines !

EDIMBOURG, Grande-Bretagne

La moitié des 634 espèces de primates de la planète
risque de disparaitre, d'après un rapport de la Société internationale de
primatologie, réunie en congrès en Ecosse.


En se basant sur l'étude des singes, lémurs et autres cousins de l'homme la plus vaste jamais menée, les spécialistes lancent une mise en garde. Des espèces allant du gorille géant des montagnes d'Afrique centrale au plus petit lémurien de Madagascar sont sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la protection de la nature.

En Asie par exemple, plus des deux-tiers des primates sont classés comme vulnérables, en danger ou grave danger d'extinction. "Ce qui arrive en Asie du sud-est est terrifiant" affirme Jean-Christophe Vie, responsable adjoint du programme de l'Union internationale pour la protection de la nature. "Un tel niveau d'alerte, cela ne s'est jamais vu pour aucune autre espèce".

En Afrique également, onze variétés de singes rouges dit colobe sont en danger
de disparaître.

http://canadianpress.google.com:80/article/ALeqM5jIMnWsZLG7z9IlBkL-kX-uTKMPJA

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Mar 19 Aoû - 14:18

Espèces proches de l'homme en danger !


Les grands singes sont en train de disparaître. L'UICN, ou Union mondiale pour
la nature, nous le dit : 50 % des primates sont en danger d'extinction.


La Liste rouge de l'UICN détermine un ensemble de critères permettant de classer
une espèce comme menacée. Et la crédibilité de la liste ne fait aucun doute: le
rapport émane des plus grands experts mondiaux.

(En l'absence des informations nécessaires, une espèce peut être classée dans la
catégorie «Données insuffisantes», c'est le cas pour près de 15% des primates.)

En Asie, plus de 70% des espèces de primates sont citées sur la Liste rouge de
l'UICN, ce qui signifie qu'elles peuvent disparaître complètement dans un futur
proche.
En certaines zones asiatiques, le Vietnam et le Cambodge par exemple,
c'est environ 90% des espèces de primates qui sont considérées comme menacées
d'extinction.

PETITES ESPÈCES

En Afrique, notre attention est souvent attirée par les plus grandes espèces. On
oublie trop facilement les plus petites. Onze des 13 espèces de colobes bais
connues sont considérées comme «en danger critique d'extinction» ou «en danger».
Deux espèces sont peut-être déjà éteintes: le colobe bai de Bouvier ( Procolobus
pennantii bouvieri) n'a pas été vu depuis 25 ans, tandis qu'aucun représentant
vivant du colobe bai de Miss Waldron's Red Colobus ( Procolobus badius waldroni)
n'a été observé par un primatologue depuis 1978, malgré des rumeurs
occasionnelles sur sa survie.

Ainsi, l'espèce humaine décimerait jusqu'au dernier tous ses cousins: c'est une
prédiction terrifiante.


La première des causes d'élimination est la destruction de l'habitat par les
incendies et le défrichement des forêts tropicales. Puis, vient la chasse pour
l'alimentation et le commerce illégal de la faune sauvage.

Le Congrès mondial de la nature de l'UICN, qui se tiendra à Barcelone (Espagne)
en octobre prochain, devrait faire le point précis sur les menaces qui pèsent
sur ces espèces à l'ADN similaire au nôtre.

La disparition d'une espèce entraîne des perturbations dans son milieu de vie et
toute la santé de l'écosystème est menacée. Ainsi, si elle contribuait à la
dispersion des graines, cette fonction est supprimée par la disparition de
l'acteur, et c'est la forêt qui s'appauvrit et devient moins accueillante pour
d'autres espèces tant végétales qu'animales.

EFFET BOOMERANG

La forêt appauvrie, ce sont des ressources essentielles aux populations humaines
locales dont elles sont privées. C'est un moindre stockage du dioxyde de carbone
et donc une aggravation des changements climatiques, dont les répercussions
dépassent le cadre local. Et c'est l'humanité entière qui trinque. Tout est lié.
Tout nous regarde. Agissons!

UNE VOLONTÉ DE RÉPARATION


Quand une telle volonté existe, un renversement de situation peut s'opérer.

Ainsi, au Brésil, le tamarin-lion noir et le tamarin-lion doré sont passés de la
catégorie «en danger critique d'extinction» à «en danger» en 2003, grâce à des
efforts de conservation impliquant de nombreuses institutions pendant trois
décennies.

Mais cette progression est fragile. Anthony Rylands, vice-président du Groupe de
spécialistes des primates de l'UICN, explique: «Le travail entrepris avec les
tamarins- lions montre que la conservation des fragments forestiers et le
reboisement pour créer des corridors entre ces fragments ne sont pas seulement
essentiels pour les primates mais contribuent fortement au maintien
d'écosystèmes en bonne santé et des ressources en eau, tout en réduisant les
émissions de gaz à effet de serre à l'origine des changements climatiques.» Oui:
agissons!




Hubert Reeves
17/08/2008

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Jeu 28 Aoû - 12:09

La menace d’extinction s’intensifie sur les espèces les plus proches de l’homme.

Les espèces les plus proches de l’homme - les singes, les grands singes et autres primates du monde - sont en train de disparaître. Certaines sont littéralement dévorées jusqu’à l’extinction. Ils disparaissent à cause de la perte de leur habitat et de la chasse...

La première revue exhaustive en cinq ans des 634 espèces mondiales de primates a montré que près de 50% d’entre elles sont en danger d’extinction, selon les critères de la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN.

Le rapport, rédigé
par les plus grands experts mondiaux sur les primates et rendu public lors du 22ème Congrès de la Société internationale de primatologie à Edinbourg en Écosse, dresse un portrait effrayant de l’état des primates partout dans le monde. En Asie, plus de 70% des espèces de primates sont citées sur la Liste rouge de l’UICN dans les catégories "vulnérable", "en danger" ou "en danger critique d’extinction", ce qui signifie qu’elles peuvent disparaître à tout jamais dans un futur proche.

Les principales menaces sont la destruction de l’habitat par les incendies et le défrichement des forêts tropicales, qui sont également la cause d’au moins 20% des émissions de gaz à effet de serre à l’origine des changements climatiques, ainsi que la chasse des primates pour l’alimentation et le commerce illégal de la faune sauvage.

“Depuis plusieurs années, nous avons tiré le signal d’alarme sur la situation des primates, mais nous disposons aujourd’hui de données concrètes qui montrent que la situation est beaucoup plus grave que celle que nous avions imaginée,” constate Russell A. Mittermeier, président de Conservation International (CI) et président de longue date du Groupe de spécialistes des primates de la Commission de la sauvegarde des espèces de l’UICN. “ La première source de menace a toujours été la destruction de la forêt tropicale, mais il semble aujourd’hui que la chasse est une menace tout aussi grave dans certaines régions, même lorsque l’habitat y est encore intact. À certains endroits, les primates sont littéralement dévorés jusqu’à l’extinction.

L’étude, financée par CI, la fondation Margot Marsh pour la biodiversité, Animal Kingdom de Disney et l’UICN, rentre dans le cadre d’un examen sans précédent de l’état des mammifères dans le monde, document qui sera rendu public lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN à Barcelone en octobre.

L’étude sur les primates a reçu la contribution de centaines d’experts mondiaux et fournit des données scientifiques illustrant les graves menaces qui pèsent sur ces espèces à l’ADN pratiquement similaire à celui de l’homme.
Au Vietnam et au Cambodge, environ 90% des espèces de primates sont considérées menacées d’extinction. Les populations de gibbons, de semnopithèques, de langurs et d’autres espèces ont baissé à cause de la perte accélérée de l’habitat qui est aggravée par la chasse pour l’alimentation et pour répondre à la demande commerciale de faune sauvage pour la médecine traditionnelle chinoise et les animaux de compagnie.

Ce qui se passe en Asie du Sud-est est terrifiant,” affirme Jean-Christophe Vié, Directeur adjoint du programme sur les espèces de l’UICN. “Un telle situation, où un groupe d’animaux soit aussi menacé, est inédite au sein d’autres groupes d’espèces.”

Ailleurs, la survie d’autres espèces est menacée, des minuscules lémuriens microcèbes aux gigantesques gorilles des montagnes. En Afrique, 11 des 13 espèces de colobes bais connues sont considérées "en danger critique d’extinction" ou "en danger". Deux espèces sont peut-être déjà éteintes : le colobe bai de Bouvier (Procolobus pennantii bouvieri) n’a pas été vu depuis 25 ans tandis qu’aucun représentant vivant du colobe bai de Miss Waldron’s (Procolobus badius waldroni) n’a été observé par un primatologue depuis 1978 malgré des rumeurs occasionnelles sur sa survie.

Selon Richard Wrangham, président de l’IPS “parmi les espèces africaines, ce sont les grands singes comme les gorilles et les bonobos qui ont généralement canalisé l’attention. Même si ces espèces sont très menacées, ce sont les plus petits primates comme les colobes bais qui pourraient disparaître en premier".

En tant qu’espèces qui nous sont les plus proches, les primates non-humains sont importants pour la santé de leurs écosystèmes. A travers la dispersion des graines et d’autres interactions avec leur environnement, les primates contribuent au maintien de la vie de nombreuses espèces végétales et animales des forêts tropicales du monde. Des forêts en bonne santé fournissent des ressources essentielles aux populations humaines locales tout en absorbant et en stockant du dioxyde de carbone à la source des changements climatiques.

Entretemps, les chercheurs continuent à améliorer leurs connaissances des primates du monde et de leur rôle. Depuis 2000, 53 espèces de primates jusque là inconnus pour la science ont été décrits - 40 de Madagascar, deux primates d’Afrique, trois d’Asie et huit d’Amérique du Centre et du Sud. En 2007, des chercheurs ont trouvé une population, qui avait fait longtemps l’objet de nombreuses rumeurs, de grands hapalémurs (Prolemur simus), une espèce en danger critique d’extinction, dans une zone humide située à 400 kilomètres du seul territoire connu de l’espèce. Cette espèce compte au total environ 140 individus à l’état sauvage.

La Liste rouge de l’UICN détermine un ensemble de critères permettant de classer une espèce comme menacée. En l’absence des informations nécessaires, l’espèce peut être classée dans la catégorie "données insuffisantes", dans laquelle près de 15% des primates se trouvent selon cette nouvelle étude. Plusieurs de ces espèces, et en particulier celles qui viennent d’être découvertes, devraient finir dans la catégorie des espèces menacées.

Malgré ce sombre état des lieux, les responsables de la conservation attirent l’attention sur un succès notable suite aux efforts de réhabilitation des espèces. Au Brésil, le tamarin-lion noir (Leontopithecus chrysopygus) et le tamarin-lion doré (Leontopithecus rosalia) sont passés de la catégorie "en danger critique d’extinction" à "en danger" en 2003, grâce à des efforts de conservation impliquant de nombreuses institutions pendant trois décennies. Les populations de ces deux espèces sont aujourd’hui bien protégées mais restent très petites, nécessitant un reboisement urgent pour leur fournir un nouvel habitat nécessaire à leur survie à long terme.

“Si vous avez des forêts, vous pouvez sauver les primates,” affirme Anthony Rylands, chercheur à CI et vice-président du Groupe de spécialistes des primates de l’UICN. “Le travail entrepris avec les tamarins-lions montre que la conservation des fragments forestiers et le reboisement pour créer des corridors entre ces fragments ne sont pas seulement essentiels pour les primates mais contribuent fortement au maintien d’écosystèmes en bonne santé et des ressources en eau, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre à l’origine des changements climatiques.”

Les chercheurs envisagent également de faire passer le gorille de montagne (Gorilla beringei beringei) de la catégorie "en danger critique d’extinction" à "en danger" au vu de l’augmentation de ses populations dans son unique habitat – les jungles de montagne protégées du Rwanda, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo. Cependant, le massacre de huit gorilles de montagne en 2007 et les troubles politiques qui perdurent dans la région ont retardé cette reclassification prévue.



Source : notre-planète.info

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Mar 14 Oct - 12:08

Les chimpanzés de Côte d’Ivoire en danger !

La population de chimpanzés de Côte d’Ivoire a dramatiquement diminué, selon un nouveau recensement. Les limites des parcs nationaux ne mettent pas ces grands singes à l’abri, alertent les chercheurs.


En moins de 20 ans, la population de chimpanzés communs (Pan troglodytes verus) aurait chuté de 90% en Côte d’Ivoire, selon des primatologues de l’Institut Max Planck (Allemagne) et leurs collègues ivoiriens. D’après les dernières données, basées sur des recensements menés en 1989 et 1990, il y a entre 8.000 et 12.000 chimpanzés dans ce pays, contre 100.000 dans les années 1960.

D’après Geneviève Campbell et Christophe Boesch, ces chiffres ne sont plus valables. D’après leurs opérations de comptage menées entre juillet et décembre 2007 dans les forêts ivoiriennes, le nombre de nid a chuté de 90% en 18 ans. Dans le parc national de Marahoué, censé héberger quelque 900 chimpanzés, les chercheurs n’ont recensé que 50 individus sur les 165 kilomètres de sections qu’ils ont inspectés. Dans le parc Taï, considéré comme le principal refuge de ces grands singes en Côte d’Ivoire, ils n’ont compté que 480 individus sur 362 km, soit un dixième de la population estimée.

Deux principaux facteurs expliqueraient le déclin de la population des paninés, selon les chercheurs : l’augmentation de la population ivoirienne de 50% depuis 1990 et la guerre civile qui déstabilise le pays depuis 2002. La déforestation progresse : le parc Marahoué aurait perdu 93% de sa surface entre 2002 et 2008. La protection des animaux n’est plus correctement assurée dans les parcs nationaux et les chimpanzés sont victimes de braconnage.

Ces travaux sont publiés dans la revue Current Biology datée du 14 octobre.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com
14/10/08




_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Kali
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5640
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   Mar 14 Oct - 13:41

1 c'est terrible... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Primates en péril !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Primates en péril !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gibbon de Hainan : le plus rare des primates menacé par la déforestation
» Maladies transmissibles de l'humain aux primates
» One Voice et le commerce des primates
» [Généralité] Saisie de primates
» Projet primates (pour la protection des grands singes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Protection des animaux :: En danger-
Sauter vers: