Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Le Yak sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Le Yak sauvage   Lun 9 Juin - 12:35

Le yack vit dans la partie la plus rude du Tibet, sur le haut plateau. Entouré de chaînes montagneuses très élevées, tel le Karakorum, ce plateau forme un ensemble d’un million de km² de steppes glaciales et désolées.
On appelle « Changthang » cette région très inhospitalière. Le plateau est entrecoupé de larges vallées, creusées entre 4 000 et 4 800 mètres d’altitude, vers lesquelles le yack descend en hiver.
Cette région a pour particularité d’être parsemée de grands lacs où le yack se baigne et s’abreuve malgré la température glaciale de l’eau.
Evoluant parmi les neiges éternelles, il mange la neige afin d’hydrater son corps. Pour se nourrir, il se contente d’herbes éparses et de lichen.

Dans cet environnement sauvage, les deux seuls ennemis du yack, sont l’homme et le loup. Ce dernier, qui chasse en meute, peut venir à bout d’un vieux yack solitaire.

Chassé par l’homme, le yack s’est retranché dans l’Himalaya. C’est le seul boviné sauvage qui a réussi à tenir les hommes à distance.
En Mongolie, le yak est domestiqué. On utilise son lait, sa viande et sa fourrure. A l'état domestique, on trouve également des yacks en Chine, au Népal et au Bhoutan.
Ce bovidé qui vit sur les hauts plateaux du Tibet est cependant très menacé d’extinction. Il ne reste que quelques spécimens sauvages. La plupart des populations ont été domestiquées par l’homme. Des croisements effectués entre le yack et le bovin ont donné naissance à des bêtes de somme.
Un explorateur a raconté qu’au Tibet, vers la fin du 19e siècle, les yacks sauvages étaient si nombreux qu’on ne distinguait pas le sol au milieu de leurs rassemblements.

Ces superbes bovinés ne vivent désormais que par centaines à l’état sauvage alors qu’1,2 million de leurs congénères sont domestiqués.

Les mesures de protection restent difficilement applicables dans les grandes étendues désolées des régions du Tibet septentrional où vivent les derniers grands yacks sauvages.



Le yak est quasiment exterminé car on le chasse pour son excellente viande. Les survivants demeurent au nord-ouest du Chang Thang et dans une seule réserve, celle d’Arjin Shande, qui s’étend sur 44 000 km2.



_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Macha
loup de platine
loup de platine
avatar

Féminin Nombre de messages : 610
Age : 50
Localisation : St-Pierre et Miquelon
Emploi/loisirs : Secrétaire/Animaux/Lecture/Correspondance
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Le Yak sauvage   Lun 9 Juin - 16:32

L'homme et le loup ; je crois que d'après ce qui est écrit, le loup chasse un vieil animal, et contribue donc ainsi à l'équilibre naturel, ce qui n'est pas le cas de l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Yak sauvage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOURIS SAUVAGE (Aideeez-moii)
» Ou trouver du discus sauvage....suffit de le pêcher
» Carotte sauvage.
» Houx sauvage
» achat discus sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Protection des animaux :: En danger-
Sauter vers: