Animals


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Alerte nucléaire européenne après un incident dans une centrale en Slovénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Alerte nucléaire européenne après un incident dans une centrale en Slovénie   Jeu 5 Juin - 7:07

LJUBLJANA (AFP)

— La Commission européenne a déclenché mercredi le système d'alerte européen sur les risques radioactifs après un incident survenu dans une centrale nucléaire en Slovénie, à Krsko, qui a nécessité la mise à l'arrêt complet du site.

Selon une porte-parole de la centrale, Ida Novak, la panne concerne "une fuite de liquide sur le circuit de refroidissement primaire". Aucune incidence sur l'environnement n'a été détectée dans cet établissement situé à une centaine de kilomètres au sud de la capitale, Ljubljana, a-t-elle ajouté.

La direction a précisé que la centrale avait été arrêtée "à titre préventif pour quelques heures afin de permettre au personnel d'établir les causes de la panne et de la réparer". "Un arrêt d'urgence n'a pas été nécessaire", a souligné l'exploitant slovéno-croate NEK.

Toutefois, interrogée par l'AFP, Ida Novak a reconnu que la direction ne pouvait "pas prévoir pour combien de temps la centrale serait fermée". "Nous devons d'abord localiser la fuite et ensuite déterminer selon quelle procédure la réparer", a-t-elle détaillé.

Le système d'urgence européen d'information sur la radioactivité ECURIE a reçu à 15H38 GMT un message d'alerte de la Slovénie après la détection d'une fuite dans le système de refroidissement de la centrale, a indiqué la Commission dans un communiqué. L'information a ensuite été communiquée à tous les états membres.

La centrale a décidé de mettre progressivement à l'arrêt le réacteur, d'une puissance de 696 mégawatts (MW). Celui-ci était à l'arrêt complet vers 19H00 GMT et la situation était "sous contrôle", a indiqué la Commission européenne en citant des sources officielles slovènes.

Dans un communiqué, l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA), dont le siège est à Vienne, indique qu'elle a été alertée à 16H20 GMT par l'Agence slovénienne de sécurité nucléaire (SNSA) sur "un évènement inhabituel" à la centrale nucléaire de Krsko. Dans l'échelle d'alerte de la SNSA, "un évènement inhabituel" est le plus bas de ses quatre niveaux d'alerte.

Selon la SNSA, les techniciens de la centrale de Krsko ont détecté à 13H07 GMT "une fuite dans le système de refroidissement du réacteur et l'ont alors mis hors service à l'aide d'une procédure manuelle". Toujours d'après les informations transmises par la SNSA, "la fuite a été détectée à temps" et "aucune radiation transmise à l'environnement". L'arrêt complet du réacteur a été effectif à 19H30 GMT.

Le Centre d'urgence et d'incidents de l'AIEA (IEC) a aussitôt alerté les pays voisins: Autriche, Croatie, Hongrie et Italie.

Le gouvernement allemand a toutefois mobilisé mercredi soir ses services compétents pour une première évaluation, a indiqué le secrétaire d'Etat allemand à l'Environnement, Michael Müller.

L'Autriche, voisine de la Slovénie, a de son côté demandé des explications à Ljubljana, qui, selon le ministre de l'Environnement autrichien, Josef Pröll, a tout d'abord signalé l'incident comme un "exercice" et non comme une panne réelle. "Cela remet gravement en question notre confiance dans le système d'alarme slovène", a-t-il affirmé en soulignant qu'il soumettrait cette question au prochain conseil des ministres de l'UE jeudi à Luxembourg.

L'organisation écologiste Greenpeace en Allemagne a pour sa part souligné qu'une telle alerte européenne était "très inhabituelle".

Le système d'alerte ECURIE a été créé par l'UE en 1987 après la catastrophe de la centrale soviétique de Tchernobyl. Il permet aux états membres de communiquer en cas "d'accident nucléaire majeur ou d'urgence radioactive", selon la Commission.

Il est utilisé fréquemment, a indiqué le porte-parole de la Commission chargé de l'Energie, l'Espagnol Ferran Tarradellas. Mais il est très rare que Bruxelles juge que l'incident vaille la peine d'être rendu public.

La centrale de Krsko avait été arrêtée pendant un mois en fin d'année dernière pour des travaux de maintenance.

Exploitée en commun par la Slovénie et la Croatie, elle a été construite par le consortium américano-japonais Westinghouse et reliée au réseau en 1983. Elle produit 20% de l'électricité consommée en Slovénie et 15% de celle utilisée en Croatie.


Source : afp.google.com



J'ai recherché l'info sur le net, après l'avoir entendu à la radio ce matin en buvant mon café 1 c'était la bonne nouvelle du jour 1
Et mon point de vue, puisqu'il s'agit ici de donner son avis,c'est qu'il y a comme pour tchernobyl des risques à ce que l'incident soit minimiser 1 et que le pays concerné ne dise pas tout ! déjà l'alerte n'a pas été donnée en temps et en heure d'où ma suspicion 1

Surtout quand on lit ça :
Citation :
Selon les dernières informations, assez difficiles à obtenir comme vous pouvez l’imaginer, nous savons qu’à l’heure où nous mettons en ligne les causes d’une fuite dans le circuit de refroidissement de la centrale doivent être déterminées. La Direction slovène de la Centrale nucléaire de Krsko explique que "La centrale a été arrêtée à titre préventif pour quelques heures afin de permettre au personnel d’établir les causes de la panne et de la réparer", (…) "Un arrêt d’urgence n’a pas été nécessaire et la panne ne devrait pas avoir d’effet sur l’environnement", a également ajouté la direction.

Conformément à l’alarme émis par Bruxelles, il faut maintenant que les capitales européennes passent dans la seconde phase de l’alerte, à savoir la prise de mesures de radioactivité en temps et en heure selon les déplacement d’un éventuel nuage radioactif.

Les résultats de ces mesures seront ensuite transmises, normalement en direct, à Bruxelles là les instances européennes et les états doivent convenir des procédures à mettre en œuvre s’il a danger de contamination pour l’environnement et les personnes. L’Union Européenne a mis en alerte un groupe d’experts qui dès à présent sont aux commandes d’une cellule spéciale de crise, l’état de cette vigilance est activé jusqu’à ce que la Slovénie transmette à Bruxelles un avis comme quoi la situation et sous contrôle et sans risques.


Source.

_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
Boo
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6852
Age : 51
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Les animaux, le forum
Humeur : Bonne !
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Alerte nucléaire européenne après un incident dans une centrale en Slovénie   Jeu 5 Juin - 13:54


_________________

Tous les Animaux ont un comportement décent............hormis les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourlanimal.forumpro.fr
 
Alerte nucléaire européenne après un incident dans une centrale en Slovénie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ?
» PREAMBULE : Les plantes medicinales bientot interdites dans l'Union Européenne
» Question d'avenir - le nucléaire
» PERLE chatte européenne gris clair de 10 mois
» nucléaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animals :: Discussions/Débats :: Coup de coeur/coup de gueule-
Sauter vers: